Article 

Quel PSG face à Strasbourg ?

Publié le mercredi 5 décembre 2018 à 14:22 par Philippe Goguet
Le PSG se déplace ce mercredi soir (21h) à Strasbourg pour affronter le Racing à l'occasion de la seizième journée de Ligue 1, une rencontre qui arrive très vite et devrait voir une équipe parisienne très remaniée au coup d'envoi.

Strasbourg, un an après

Dur de trouver un contexte plus similaire au Strasbourg/PSG du jour que celui de l'an passé, conclu par la première défaite parisienne de la saison (1-2). Paris était alors en forme, déjà largement en tête du championnat et se déplaçait en ce début du mois de décembre. Quelques jours plus tard, le PSG avait un match décisif de Ligue des Champions à jouer du côté de Munich et Unai Emery avait légèrement fait tourner son équipe en laissant sur le banc Thiago Silva, Verratti, Kurzawa ou encore Cavani. 

Six jours avant Belgrade, avec Neymar forfait et alors que Thomas Tuchel a annoncé de nombreux changements dans son équipe afin de disposer de joueurs frais vu que les matches s'enchaînent, le risque de revivre le scénario de l'an passé est bien réel même si un élément clé a changé selon l'entraîneur parisien. La piqure de rappel a eu lieu dimanche dernier à Bordeaux avec le premier match nul de la saison (2-2) face à une équipe française et c'est un Paris à la recherche d'une nouvelle série de victoires qui va se présenter en Alsace.

Un turnover qui concerne toutes les lignes

Tuchel avait prévu depuis un bon moment d'aligner des joueurs frais et il a déjà donné le nom de deux des titulaires, à savoir Adrien Rabiot et Edinson Cavani. Il a d'ailleurs placé Kimpembe dans le même cas que Cavani, à savoir celui d'un remplaçant mécontent à Bordeaux qui allait rejouer, et le défenseur français va donc débuter. Reposé contre Toulouse, Kehrer a de bonnes chances d'être son pendant sur le côté droit de la défense à trois parisienne et le principal doute de la défense concerne donc le poste le plus central. Deux ont le profil mais Marquinhos enchaîne les parties comme personne tandis que Thiago Silva a malgré tout 34 ans...

Le choix n'est pas évident et est l'une des grandes interrogations du jour. Une solution possible est de repasser à une défense à quatre mais le poste d'arrière gauche pose légèrement problème : Bernat est au repos, Diaby est un profil trop offensif tandis que Kurzawa manque de rythme après pratiquement six mois sans jouer. Reste la possibilité N'Soki mais le jeune Parisien ne s'est pas vraiment illustré de la meilleure des façons à Bordeaux. Sur l'autre aile, le souci est en revanche réglé avec le retour de Meunier, Kehrer et Dani Alves ayant assuré l'interim en l'absence du Belge. Au milieu, le retour de Rabiot devrait aussi s'accompagner celui de Verratti, passé sur le banc en Gironde où il n'a joué que les 25 dernières minutes. 

Une attaque à reconstruire

Du côté de l'attaque, les doutes sont des plus nombreux puisque les titulaires sont pour la plupart usés ou fatigués. Neymar récupère de son souci aux adducteurs tandis que Di Maria et Mbappé ont semblé usés lors du dernier match. L'Argentin n'a une nouvelle fois pas fini la partie et était encore aux soins à la veille de ce Strasbourg/PSG tandis que Mbappé a souffert de crampes dès l'heure de jeu lors du dernier match, bien qu'il l'ait malgré tout fini. Autour de Cavani, reposé, il y a donc des places à prendre. Le mieux placé est évidemment le remplaçant n°1 de Tuchel, à savoir un Julian Draxler qui est utilisé pratiquement dès qu'une place se libère devant ou un cran plus bas.

Aux côtés de l'Allemand et de l'Uruguayen, il ne reste plus qu'une place et deux noms aux profils bien différents se dégagent, ceux de Choupo-Moting et Nkunku. Le premier est un attaquant que Tuchel utilise surtout dans l'axe jusque-là tandis que le second est un couteau suisse qui dépanne un peu partout. Et si le Français a un profil qui semble plus approprié que celui du Camerounais pour animer le 3-4-3 parisien, il présente aussi la même caractéristique que Draxler, à savoir d'être bien plus à l'aise à gauche qu'à droite. Mais avec Di Maria et Mbappé à reposer, il faudra bien faire un choix.

Une équipe possible du PSG face à Strasbourg : Areola - Kehrer, Thiago Silva, Kimpembe - Meunier, Verratti, Rabiot, Diaby - Nkunku ou Choupo-Moting, Cavani, Draxler.

 

Match lié 


News 

mercredi 12 décembre

mardi 11 décembre

lundi 10 décembre

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux