Article 

Deschamps croit en la remontada mais refuse la comparaison avec Monaco en 2004

Publié le mardi 20 février 2018 à 20:56 par Philippe Goguet
Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps s'est exprimé sur le PSG/Real Madrid à venir : s'il croit dans l'exploit du PSG, il a complètement refusé la comparaison avec celui qu'il avait réussi à la tête de l'AS Monaco en 2004.

Didier Deschamps s'est confié pendant près de 45 minutes à l'emission Breaking Foot et le duel du PSG face au Real Madrid a été l'un des thèmes évoqués à cette occasion. L'entraîneur des Bleus confie qu'il y croit après l'aller : «Il y a la prestation et le résultat final, et évidemment qu'il leur a été défavorable. Ils ont fait beaucoup de très bonnes choses mis à part les 20 dernières minutes où ça a basculé pour le Real Madrid. Ce troisième but peut avoir des conséquences car c'est un très bon résultat mais je pense sincèrement que c’est jouable. Mais c'est le Real Madrid qui a l’habitude de cette compétition, l’expérience. Tout est encore possible.»

En 2004, le Monaco de Deschamps avait réussi à sortir le Real. Battu 4-2 à Madrid, l'ASM avait gagné 3-1 au Louis II et s'était qualifié. Interrogé sur comment faire l'exploit, Deschamps donne sa recette : «Il faut en marquer deux et ne pas en prendre (sourire). Mais on ne peut pas comparer (avec 2004). Je me rappelle de ce match aller où le Real avait trois buts d'avance avant que Morientes réduise le score et nous permette d'espérer. Dans la tête des Madrilènes, ils étaient déjà qualifiés. Je me rappelle que Beckham jouait et, je ne vais pas dire qu'il a fait exprès, mais il a pris un carton jaune en fin de match qui lui évitait le retour.»

Le coach des Bleus continue sa comparaison : «Psychologiquement, ils étaient venus à Monaco en étant sûrs d'être qualifiés. Et quand on n'est pas prêt à un combat, tout peut se passer, ils ne s'attendaient pas à ça.» Mais comme il l'explique ensuite, «là, on ne peut pas comparer, le Real sait très bien que le match va être difficile donc ils ne vont pas arriver en pensant qu'ils sont déjà qualifiés.» Deschamps donne en revanche une autre clé : «C’est très important qu’il y ait vraiment une unité dans tout le club pour réussir cet exploit et passer ce cap-là.»

Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 10 décembre

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

mercredi 05 décembre

mardi 04 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux