Article 

Diallo lancé, Sarabia et Herrera montent en gamme

Publié le samedi 20 juillet 2019 à 21:17 par Philippe Goguet
Le deuxième match amical du PSG face à Nuremberg a vu les premiers pas sous le maillot parisien d'Abdou Diallo, entré en jeu à la demi-heure de jeu et intéressant avant de concéder le penalty de l'égalisation. Des recrues, c'est Sarabia qui s'est le plus mis en évidence.

Une première gâchée sur la fin

À peine arrivé au PSG, le nouveau défenseur central parisien Abdou Diallo a bel et bien joué son premier match avec le PSG puisqu'il a participé aux 55 dernières minutes de la rencontre face à Nuremberg. Son match est évidemment à lire en deux parties, la partie changeant radicalement de physionomie selon les protagonistes parisiens. Entré comme défenseur central droit avec les pros aguerris, il se montre vite dans le ton d'un PSG archi dominateur et claque même une belle ouverture en profondeur dès la 42e minute de jeu, Bernat manquant de peu de reprendre dans la surface. Avec des ballons facilement récupérés sur des contres voués à l'échec, il se met peu à peu en rythme et en évidence mais tout tourne à ce moment-là et Kurzawa, l'autre central, fait par exemple tout seul aussi bien.

Le début de seconde période est toutefois plus agité et le nouveau venu montre vite sa qualité alors que ses partenaires ont bien du mal sur les contres adverses. Cette impression de sérénité se prolonge par la suite et il apparaît même complètement comme le leader des jeunes parisiens pour la fin de match qu'il dispute plein axe, Nsoki et Mbe Soh l'encadrant. Diallo va alors combler les brèches comme il peut sur des contres où la défense est très exposée, les Allemands plongeant sur les ailes, et il fait finalement une main qui coûte le penalty de l'égalisation en venant compenser une erreur de Nsoki qui s'était fait effacer dans la surface.

Dur de parler de match réussi vu cette erreur, mais l'impression laissée aura été plutôt positive et le joueur a montré de belles qualités, notamment dans son utilisation du ballon. Défensivement, il y a encore des progrès à faire et le manque de repères tout comme le nombre important de partenaires qu'il a eus à ses côtés ne l'ont en revanche pas aidé. Comme toutes les recrues, c'est sur la durée que le joueur sera jugé.

Du mieux pour Sarabia et Herrera 

Moyen au premier match contre Dresde, Pablo Sarabia a par exemple été bien meilleur dès ce second match, et pas seulement parce qu'il a ouvert le score. Sa très bonne entente sur le côté droit avec Meunier a été à l'origine de la plupart des occasions parisiennes de la première période et l'Espagnol va montrer une vraie complémentarité avec le Belge, les deux hommes combinant parfaitement sur l'aile droite pour mettre en difficulté la défense adverse. Sarabia a très bien su lire les appels de Meunier pour le servir, à des endroits divers du terrain.

Autre point positif à noter, ses appels à vide qui ont souvent étiré une défense adverse bien regroupée, même s'il n'a pas toujours été servi. C'est toutefois en partant de son côté vers l'axe qu'il s'est retrouvé à servir un Mbappé qui va trouver le poteau. Du mieux dans le jeu, et aussi quelques gourmandises comme cette tendance intéressante à déposer des ballons piqués dans le dos de la défense adverse. Il sera plus effacé après la pause mais sa partie reste réussie.

Concernant son partenaire espagnol du milieu du terrain, Ander Herrera a lui aussi été bien meilleur que quelques jours plus tôt face à Dresde. Mieux placé, plus tranchant dans ses passes dont la plupart étaient vers l'avant, il a également réduit le gros déchet dans ses transitions dont il avait fait preuve et sa coordination avec Verratti, ce qui est nouveau, commence à s'établir au milieu du terrain. Il a également été précieux défensivement mais c'est surtout sa qualité de relance et ses passes vers l'avant qui ont fait du bien.

Concernant les autres recrues de l'été, Marcin Bulka n'avait finalement pas fait le déplacement alors qu'il était censé être là tandis que Mitchel Bakker a joué les 25 dernières minutes comme les autres jeunes. Le Néerlandais n'a pas marqué des points, récoltant un carton jaune pour une faute bien visible, tout en se montrant assez emprunté offensivement.

Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 22 août

mercredi 21 août

mardi 20 août

lundi 19 août

dimanche 18 août

samedi 17 août

vendredi 16 août

jeudi 15 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux