Article 

Le match, Mbappé, Neymar, Cavani, la suite, etc, la conf de Tuchel après PSG/OL (5-0)

Publié le lundi 8 octobre 2018 à 2:28 par Philippe Goguet
Après la large victoire 5-0 de son équipe face à l'OL, l'entraîneur parisien Thomas Tuchel s'est arrêté devant la presse pour refaire la rencontre mais aussi évoquer l'homme du match Kylian Mbappé et son duo avec Neymar. Edinson Cavani va aussi apparaître dans ses propos, ainsi que la suite.

Un match qui bascule à l'heure de jeu :

«Nous avons marqué le deuxième but et c'était top pour nous car ça nous a donné beaucoup de confiance. Après ça, c'était très difficile de jouer contre nous à 10 contre 10 avec notre confiance et notre mentalité. C'était dur la première heure. Avec un match comme ça, vous êtes plein de confiance mais quand vous jouez des matches comme celui-là, des matches spéciaux ou des matches qui vous apportent quelque chose comme des finales, la vie vous donne des leçons et vous apprend que vous ne pouvez pas vous attendre à ce que ce soit facile. Aujourd'hui, c'était super dur pour nous en première mi-temps, incroyablement dur. Lyon a joué avec beaucoup de confiance et de qualité, on a manqué de structure, de courage pour défendre en avançant et en fermant les espaces. C'était dur pour ces raisons mais, aujourd'hui, je ne suis pas si strict avec l'équipe car c'est aussi comme ça dans les matches importants, vous devez souffrir et parfois vous surpasser pendant une longue période. Ce que j'ai toujours ressenti depuis le banc de touche était notre mentalité. Parfois, quand vous menez dans ce genre de matches, vous avez parfois plus en tête de vouloir défendre ce but et, après le second but, vous avez pu beaucoup de confiance, nous avons pris le ballon et créé beaucoup d'occasions. Nous en avions aussi avant mais le deuxième but a été décisif.»

Le match de Mbappé :

«J'avais eu l'impression contre Belgrade qu'il n'avait pas eu beaucoup de chance et il a montré après cela une bonne mentalité à l'entraînement pendant deux jours, hier et avant-hier. Aujourd'hui, il était prêt à travailler dur pour l'équipe, de façon défensive et tactiquement, et il l'a reçu sa récompense avec ses quatre buts. Il a eu beaucoup d'occasions de marquer cinq ou six buts mais c'est comme ça. Je suis très satisfait parce qu'il n'a pas perdu confiance. Ils ont joué de façon magnifique ensemble avec Neymar, c'était toujours dangereux.»

Un peu d'inquiétude après le carton rouge de Kimpembe ?

«(il hésite) C'était un match très émotionnel et un peu dur mais je n'ai pas eu peur.»

Ce qu'il reste à améliorer :

«C'est une question difficile maintenant. Une phase est finie, celle de 7 matches, et les joueurs vont aller en sélection nationale. Durant cette phase, nous nous sommes améliorés à chaque match, match après match. Aujourd'hui, nous avons montré beaucoup de mental, la faim de gagner, car c'était super dur. Mais il y a beaucoup de choses à améliorer. Atteindre ce niveau, c'est déjà une chose et y rester encore une autre. C'est le sujet pour notre prochaine phase, après la trêve internationale.»

La question est relancée et Tuchel répond encore :

«Chaque match est différent et c'est difficile à dire mais on doit montrer de la confiance avec le ballon, on doit jouer un peu plus simple sans faire d'erreurs faciles et avec plus de structure. Aujourd'hui, nous avons manqué un peu de défense en avançant du côté de nos quatre défenseurs et l'espace était ouvert et les joueurs de Lyon pouvaient se retourner à chaque fois. Et quand ils peuvent se retourner, c'est dangereux contre toutes les équipes. C'est une leçon très importante pour nous et c'est top car nous avons gagné. C'est trop facile de faire des critiques après une victoire et c'est plus facile d'améliorer. C'est important que nous nous reposions maintenant. Nous avons gagné mais ce n'est pas fini.»

Mbappé/Neymar, le meilleur duo au monde ?

«L'un des meilleurs, oui, mais n'oubliez pas Edi, Di Maria et mes autres joueurs. Je sais que tu veux entendre quelque chose pour en faire un grand titre mais ce n'est pas comme ça, c'est un effort de l'équipe. Edi a souffert aujourd'hui et c'est dur pour lui. Les autres ont fait une grande victoire. Nous avons quelques uns des meilleurs joueurs du monde dans notre équipe et c'est bien.»

Sortir Cavani après l'expulsion, une évidence ?

«C'est toujours un peu dur parce que tu ne peux pas t'y préparer. Lorsque quelque chose se passe, tu dois réagir. On a réfléchi à que faire pour avoir la possibilité de défendre en bloc mais aussi en ayant la possibilité d'être dangereux pour les autres. A ce moment-là, on était à 10 contre 11 et c'était aussi possible de jouer en 4-4-1 avec Kylian à droite, Ney à gauche et Edi en pointe. Mais c'était trop large pour faire des contre-attaques ensemble. D'où la décision que j'ai prise mais c'est un peu dur pour Edi.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux