Article 

Meunier : «L'Etoile Rouge, on doit les tuer, tout simplement»

Publié le mercredi 7 novembre 2018 à 9:41 par Jean Chemarin
Thomas Meunier n'était pas spécialement déçu après le match nul 1-1 de son PSG face au Napoli, estimant en zone mixte que c'était un bon point pris et qu'il fallait rester positif puisque tout est encore jouable dans ce groupe C. Le latéral droit belge a aussi évoqué le dernier match de la poule du côté de Belgrade et semble assez confiant.

Le sentiment du vestiaire après ce nul

«Pas catastrophique, mais une déception. Maintenant pour moi, il ne faut pas être déçu. On a joué Naples, qui dans un très grand jour peut mettre trois buts à n'importe quelle équipe. On est venu ici, on a joué notre jeu. Le seul problème pour moi, c'est ce moment de flottement en deuxième mi-temps où on a gardé un bloc beaucoup trop bas alors que la demande du coach était de mettre un pressing haut, de faire la différence et à aller marquer ce deuxième ou troisième but. On a failli de ce côté-là. Et après voilà, il y a des faits de match comme ce penalty où pour moi il y a hors-jeu de l'attaquant à la base, il y a aussi penalty sur Juan (Bernat, ndlr), c'est clair. Sans être parfait, on a quand même pu faire la différence face à une bonne équipe de Naples. Il va falloir juste s'affûter tactiquement pour les deux rencontres qui viennent.»

La suite de la compétition

«Sur le papier, au niveau du calendrier, je pense qu'on n'est pas mal loti. On a l'avantage de jouer Liverpool à domicile et après à Belgrade, quand tu as gagné 6-1 à l'aller, tu ne peux pas aller là-bas et te dire : "ils peuvent nous surprendre". Non, on doit les tuer tout simplement, aller là-bas pour la victoire et avant ça il y aura Liverpool à la maison et c'est vraiment là qu'on va voir si le PSG a la carrure d'un grand d'Europe.»

La victoire de Belgrade face à Liverpool

«Avant même qu'on arrive ici, c'était déjà 2-0. A la mi-temps, le coach nous a dit qu'il y avait vraiment quelque chose à saisir puisque Belgrade avait gagné. Et à ce moment-là, le sort était entre nos mains. Maintenant, on ne peut pas tout calculer, tout contrôler. On l'a vu en deuxième mi-temps, il y a eu quelques erreurs. Ce match nul n'est pas catastrophique, même si on joue toujours pour les trois points et que c'est toujours décevant quand on ne les prend pas.»

Optimiste pour la qualification

«Si tu commences à te lamenter après un match nul au Napoli, alors reste chez toi. Il ne faut pas être pessimiste, il faut garder la foi. Il n'y a rien de fait, tout le monde peut encore se qualifier. Avec la qualité de notre groupe et nos individualités, on se doit de pouvoir se qualifier.»

Le retour de Cavani à Naples

«Des premiers pas à la sortie de l'avion jusqu'au moment où on va partir, tout le monde va vouloir prendre des photos avec lui. Il est idolâtré, c'est quelque chose de fantastique, limite embêtant même. Je pense qu'Edi a de très bons souvenirs ici et voilà.»

Le match à Monaco dimanche

«Ils vont bien devoir se réveiller à un moment ou un autre et le PSG à l'extérieur, ça pourrait être une bonne affaire pour eux. Il faudra rester prudent, rien n'est joué d'avance, surtout face à une équipe comme Monaco et avec un nouveau coach qui veut imposer sa griffe. On va aller là-bas pour les trois points, mais il faut rester prudent.»

Match lié 


News 

mardi 20 novembre

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

mardi 13 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux