Article 

Neymar, Verratti, Motta, Diarra, Lo Celso, Nsoki, le point d'Emery avant PSG/OM

Publié le vendredi 23 février 2018 à 14:38 par Philippe Goguet
A deux jours de PSG/OM, Unai Emery a fait un long point sur son effectif, listant les joueurs blessés comme ceux qui pourraient jouer. Sont notamment concernés, Neymar, Verratti, Diarra, Motta ou encore Lo Celso

Rien de grave pour Verratti et Neymar

Une petite semaine après sa dernière conférence de presse, Unai Emery était de retour devant les médias pour évoquer le PSG/OM de dimanche soir. Malgré plusieurs jours de repos, plusieurs joueurs parisiens ne sont pas à 100% et Unai Emery les a listés les uns après les autres. La presse ayant assisté à une partie de l'entraînement du matin, le coach a commencé par confirmer les trois absents qu'étaient Neymar, Verratti et Nsoki. C'est d'ailleurs par le jeune défenseur central qu'il a attaqué : «Il s'entraîne normalement avec nous tous les jours et il a une petit blessure au genou.»

Pas de date de retour annoncée pour autant et Emery a ensuite enchaîné sur les grands noms de l'effectif du PSG : «Verratti s'est entraîné avec le kiné parce qu'il ne se sent pas à 100% mais ça a été comme ça toute la semaine. Quant à Neymar, il est aujourd'hui malade.» S'il ne va pas donner plus de précisions sur Verratti, le club va le faire pour lui et a évoqué «des douleurs abdominales» pour le milieu italien. Un certain Yuri Berchiche va aussi se rajouter à la liste des blessés, sans qu'Emery ne le cite : 

Concernant Neymar, l'histoire va être un peu différente et la presse va relancer à plusieurs reprises l'entraîneur parisien sur ce thème afin d'en savoir plus concernant sa présence lors de PSG/OM. Emery va donc s'exécuter, tout en parlant d'un autre joueur au passage : «Il est malade et j'espère (qu'il pourra jouer). Hier Lass (Diarra) ne s'était pas entraîné non plus parce qu'il était malade mais il est bien aujourd'hui. J'espère que Neymar sera bien demain afin d'être prêt pour dimanche. Mais on va attendre.»

Neymar ne refera pas l'erreur de l'aller

Relancé une dernière fois sur Neymar par la presse brésilienne, Emery va expliquer qu'il n'est «pas docteur, celui-ci m'a dit qu'il était malade. Quand je dis malade, c'est comme Lass qui était malade hier. Ce n'est pas une blessure mais une gastro-entérite. Cela se dit ? Oui ? Hier, Lass avait par exemple un peu de fièvre.» Quelques minutes avant, l'entraîneur parisien avait aussi rassuré quant à l'envie du Brésilien de jouer la rencontre : «Bien sûr qu'il veut jouer un match comme celui de dimanche. Quand on joue au Parc, tous les joueurs sentent quelque chose de spécial avec nos supporters, Neymar comme les autres.»

A l'aller, le Brésilien avait égalisé en première mi-temps mais il avait aussi fini expulsé après être tombé dans les provocations des joueurs adverses. Mais pour Emery, cela ne se répétera pas : «Je suis tranquille parce qu'il est intelligent et qu'il apprend de ce qu'il se passe, que ce soit individuellement ou collectivement, pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Je suis sûr que, s'il est prêt à jouer dimanche, il va être très prêt et très concentré pour faire un grand match avec l'équipe.»

Lo Celso, Motta, Diarra, tous candidats

Si Neymar jouera si son état le lui permet, la question se pose aussi concernant l'identité du joueur qui va évoluer devant la défense et trois sentinelles sont en concurrence, à savoir Lo Celso, Diarra et Motta. D'abord interrogé sur l'Argentin, Emery va répondre : «Je suis content de tous les joueurs mais c'est vrai que je suis très content de Giovani. Il est arrivé il y a un an, il a travaillé beaucoup tous les jours, il a beaucoup progressé. Qu'il joue comme relayeur ou comme sentinelle, il est très performant. Je ne regarde pas seulement un match mais tous et, aujourd'hui, il peut être performant comme relayeur ou sentinelle. Il l'a démontré.»

Emery appuie alors son propos : «Ce n'est pas moi qui le dis comme ça, c'est lui qui l'a démontré. Si tu regardes encore le match qu'il a fait (à Madrid), c'est difficile de dire qu'il a fait un mauvais match. Après, on va voir pour dimanche.» De lui-même, l'entraîneur liste alors les deux autres sentinelles : «Motta a continué sa progression avec les entraînements et les minutes sur le terrain. Lass est aussi de mieux en mieux. Il connaît mieux ses partenaires et l'idée de jeu de l'équipe. Maintenant, et pour dimanche, les trois sont prêts à jouer.»

Si Diarra n'est pas forcément à 100% physiquement comme le coach l'a expliqué par ailleurs, Emery va souligner l'aspect clé de son principal concurrent : «Thiago Motta est un joueur important pour nous, que ce soit dans le vestiaire, dans le onze, dans les 18, ou même lors des entraînements. Après la blessure qu'il a eu, j'espère que cette progression qu'il a aux entraînements et dans les minutes qu'il joue en match va lui permettre d'être très proche de jouer les matches et d'avoir des minutes lors des matches à venir. On va voir, il s'est bien entraîné aujourd'hui, il y a un autre entraînement demain et, le dimanche, s'il continue comme ça, il a la possibilité de jouer, que ce soit pour commencer ou entrer en jeu. Les performances qu'il fera dans les matches à venir vont dire comment il est pour jouer lors des suivants.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

mercredi 20 juin

mardi 19 juin

lundi 18 juin

dimanche 17 juin

samedi 16 juin

vendredi 15 juin

jeudi 14 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux