Article 

Plainte de l'Etoile Rouge pour «dénonciation calomnieuse», Al-Khelaïfi partie civile

Publié le jeudi 18 octobre 2018 à 20:52 par Philippe Goguet
Dans l'affaire des soupçons de match truqué autour de PSG/Etoile Rouge de Belgrade, les deux clubs ont agi ce jeudi, chacun de façon différente. Alors que l'Etoile Rouge a porté plainte pour «dénonciation calomnieuse», le président du PSG a décidé de se constituer partie civile.

Une semaine après la révélation par L'Equipe d'une enquête en cours concernant un éventuel trucage du match PSG/Etoile Rouge de Belgrade du 3 octobre dernier (6-1), les deux clubs ont agi chacun de leur côté dans cette affaire. Pour rappel, celle-ci est dans les mains du Parquet National Financier, contacté par l'UEFA lorsque l'instance européenne a hérité du fameux tuyau d'un mystérieux informateur serbe avant la partie, et la justice française a deux attitudes bien différentes à gérer.

Du côté du PSG, le président parisien Nasser Al-Khelaïfi a décidé de se constituer partie civile selon les informations d'Europe 1. Le dirigeant qatari « estime que son club peut être considéré comme une victime » précise également la radio. Si les premiers éléments rapportés par le journal L'Equipe l'avaient innocenté, le fameux informateur avait expliqué que le président du PSG était censé avoir rendez-vous à la veille du match avec le dirigeant serbe qui aurait truqué le match. Ce rendez-vous, seul point incriminant le PSG dans cette affaire, n'a finalement jamais eu lieu comme la police l'avait constaté.

Du côté de l'Etoile Rouge, on prend la chose très au sérieux, les faits reprochés étant graves, et le club serbe a mandaté les célères avocats Éric Dupond-Moretti et Antoine Vey. Ceux-ci n'ont pas traîné et ont publié un communiqué de presse dans la journée pour affirmer que le club serbe allait porter plainte pour dénonciation calomnieuse : « Absolument aucun élément ne permet de soutenir ces accusations qui procèdent manifestement d'une dénonciation anonyme et malveillante » annoncent-ils. La volonté de l'Etoile Rouge est claire : « identifier et sanctionner les personnes à l'origine de ces accusations mensongères.»

La plainte de l'Etoile Rouge semble donc viser le fameux informateur plutôt que le journal L'Equipe comme cela avait un temps été annoncé.

Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 20 novembre

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux