Article 

Pochat : «Heureusement que les Parisiens ne jouent pas dans les années 80»

Publié le jeudi 7 février 2019 à 11:50 par Jean Chemarin
Comme Thierry Laurey après la blessure de Neymar face à Strasbourg récemment, l'entraîneur de Villefranche-Beaujolais Alain Pochat s'est offert une petite sortie musclée sur les joueurs du PSG, leur reprochant de réclamer un peu trop facilement des fautes.

La rencontre de deux mondes a accouché d'un match très équilibré mercredi soir à Décines, le PSG devant attendre les prolongations et l'entrée en jeu de Kylian Mbappé et Edinson Cavani pour faire la différence face à l'actuel 13e de National 1. Très fier de ses joueurs, Alain Pochat s'est montré particulièrement virulent envers ceux du PSG. D'abord en plein match, après une faute commise par l'un de ses défenseurs sur Colin Dagba : «On va voir à Manchester s'ils ne vont pas se faire soulever. Il a raison Laurey», a lâché l'entraîneur de Villefranche, dans une séquence captée par les caméras d'Eurosport et qui a fait le tour des réseaux sociaux.

A froid, après le match, l'entraîneur de Villefranche en a remis une couche. «Heureusement qu’ils ne jouent pas dans les années 1980, avec les Di Meco, Boli, Mozer, etc. Là, croyez-moi, ce serait beaucoup plus dur…», a-t-il lâché en conférence de presse, dans des propos rapportés par L'Equipe. En plus de défendre son confrère Thierry Laurey, victime selon lui d'un faux procès, Pochat a également taclé les dirigeants parisiens : «À chaque fois, ils mettent une petite pression sur l’arbitre à travers des lettres à la DTA.» Une allusion au courrier récemment envoyé par Antero Henrique à Pascal Garibian.

Pas un mot en revanche du coach de Villefranche sur la cravate de Ndiaye sur Paredes, qui a provoqué la colère et l'expulsion de Thomas Tuchel. Curieux, non ?

Match lié 


News 

samedi 20 avril

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux