Article 

PSG/Monaco (7-1), une raclée pour fêter la passation

Publié le dimanche 15 avril 2018 à 22:55 par Philippe Goguet
Le PSG recevait l'AS Monaco à l'occasion de la 33ème journée de Ligue 1 ce dimanche et la rencontre bien été synonyme de titre vu l'énorme claque administrée par les Parisiens. Le PSG s'impose 7-1 dans un match à sens unique, Paris menant même 4-0 après une demi-heure. Le PSG est champion de France pour la 7e fois de son histoire !

Les compositions :

Le banc du PSG : Trapp, Meunier, Kurzawa, Motta, Diarra, Nkunku et Mbappé.

Le onze de Monaco : Subasic - Touré, Raggi, Jemerson, Sidibé (Ghezzal, 34e) - Moutinho, Fabinho - Lopes (Diakhaby, 75e), Lemar, Jorge - Falcao (Tielemans, 82e)
Le banc : Sy, Sylla, Tielemans, Boschilia, Ndoram, Diakhaby et Ghezzal.

La feuille de match :

Les buts : Lo Celso (1-0, 14e, passe décisive d'Alves), Cavani (2-0, 17e, passe décisive de Berchiche), Di Maria (3-0, 20e, passe décisive de Cavani), Lo Celso (4-0, 27e, passe décisive de Pastore), Rony Lopes (4-1, 38e, passe décisive de Touré), Di Maria (5-1, 58e, passe décisive de Pastore), Falcao (6-1, 76e, contre son camp), Draxler (7-1, 86e, assisté par Pastore)

Les avertissements : Pastore (40e, tacle en retard sur Lopes), Fabinho (61e, tacle en retard sur Cavani), Raggi (61e, contestation)

L'impact au classement : 

Après la rencontre, le classement est le suivant :

  1. PSG : 87 points (+80)
  2. AS Monaco : 70 points (+37)
  3. Lyon : 66 points (+36)
  4. Marseille : 66 points (+27)
    1. Rennes : 47 points (+2)

Le match :

Monaco donne le coup d'envoi, dans une ambiance particulière puisque sans le CUP, et cela commence tout doucement (3e). Après un premier centre de Monaco repoussé par Alves, c'est Berchiche qui s'infiltre et centre pour Di Maria mais l'arbitre ne donne pas le corner attendu (4e). L'ASM se montre aussi devant et une reprise de Touré dans la surface est heureusement ratée (7e). La 1e occasion est parisienne avec un centre d'Alves dévié par Raggi, cela tombe sur Cavani qui frappe de volée du gauche mais loupe le cadre au 2ème poteau (10e). Falcao lui répond d'une tête, sans puissance et sans danger (13e). Paris ouvre finalement le score sur une action de toute beauté et très collective. Alves et Lo Celso combinent au milieu puis l'Argentin trouve Cavani devant lui. L'attaquant décale Alves dans la surface qui centre pour Lo Celso, seul aux 6m pour conclure (1-0, 14e).

Monaco a à peine réengagé que le 2-0 arrive : Draxler est trouvé au milieu par Berchiche, il s'applique et lance parfaitement le Basque en profondeur. Le centre est puissant mais le Matador Edinson Cavani s'élève très haut et claque une tête piquée imparable (2-0,17e). La fête est totale quand Cavani est servi dos au but et envoie Di Maria au but sur un long ballon vers l'avant. Il arrive face à Subasic et le trompe d'un piqué parfait (3-0, 20e).

La partie est bien lancée mais Paris frôle la réduction du score quand Cavani touche Fabinho dans la surface. L'arbitre ne donne qu'un corner, dégagé en deux temps (25e). Falcao se montre, efface Thiago Silva de façon superbe puis frappe mais c'est Marquinhos qui repousse la frappe en taclant de façon superbe (27e). Tout réussit à Paris et le collectif brille : Draxler et Pastore combinent côté gauche et l'Argentin centre. Au premier poteau, Lo Celso est présent pour conclure de la tête (4-0, 27e). 

Monaco a un nouveau coup dur de plus quand Sidibé s'arrête au sol et demande la civière (31e)... Ghezzal le remplace mais l'ambiance s'est refroidie. Alors qu'Alves se plaint d'un coup sur la cheville, le jeu continue et Berchiche tente de relancer côté gauche mais son ballon pour Pastore n'est pas bon. Touré intercepte, il va vers l'avant et centre au second poteau pour un Rony Lopes qui conclut de près (4-1, 38e). Dans la foulée, c'est Pastore qui fait une grosse faute et offre un très bon coup-franc à Monaco. Lemar le tire mais c'est Ghezzal qui dévie (41e). Le but de l'année passe tout près sur un centre qui suit mais Draxler ne réussit pas son retourné en pleine surface (42e). Le PSG s'est un peu arrêté de jouer et Touré centre dans la surface mais Rony Lopes ne cadre pas sa tête en très bonne position (45e). A la mi-temps, le PSG mène toutefois 4-1, grâce notamment à 30 premières minutes de très belle facture, Paris marquant 4 buts superbes.

Aucun changement n'a lieu à la pause et la partie repart avec une percée de Lo Celso mal conclue. La première occasion est pour Monaco quand Pastore tente une relance impossible et la loupe. Lopes récupère dans la surface, élimine Marquinhos mais voit Areola repousser sa tentative de près (50e) ! Paris n'est pas vraiment revenu des vestiaires et concède, à l'image de cette faute de Lo Celso sur Fabinho aux 25m (55e). Falcao tente sa chance mais c'est repoussé, idem pour sa reprise (57e). Malgré tout, c'est encore Paris qui marque : Alves envoie un long ballon sur Pastore qui réussit un contrôle superbe et une passe parfaite pour Di Maria qui conclut sans trembler (5-1, 58e). Di Maria frôle même le triplé sur un gros travail de Draxler côté gauche mais c'est le poteau qui repousse sa tentative (60e) !

Alors que Diarra a remplacé Rabiot devant la défense, c'est Ghezzal qui tente sa chance, de loin au-dessus (67e). Dans un match sans ambiance, c'est Alves qui est trouvé dans la surface, il humilie Jorge mais ne parvient pas à frapper pour autant (71e). Son retourné sur l'action suivante manque ensuite de puissance (72e). Le 6e passe ensuite tout près avec Di Maria qui sert Lo Celso, il donne en retrait à son partenaire qui frappe mais Subasic repousse, son premier arrêt (74e). Le 6e arrive finalement après sur un contre-son-camp de Falcao sur un corner de Lo Celso (6-1, 76e). 

La fin de match est anecdotique et Emery continue son turnover, Nkunku et Meunier remplaçant Lo Celso et Di Maria (80e). Berchiche est aussi sollicité par Pastore mais son centre est contré par un Raggi à l'agonie (84e). Paris s'amuse et le score grimpe : Meunier décale Pastore côté droit et centre en retrait. Cela arrive finalement à Draxler au second poteau qui frappe et marque tranquillement (7-1, 86e). 

Le PSG s'impose finalement 7-1 dans un match à sens unique et est champion de France pour la 7e fois de son histoire !

L'avant-match :

21h03 : Cela va enfin débuter.

21h : Les deux équipes arrivent enfin sur le pré !

20h59 : Les deux équipes s'apprêtent à entrer sur le terrain.

20h54 : 

20h48 : 

20h39 : Soir de titre ?

20h36 : 

20h34 : Petite affluence pour l'heure

20h30 : 

20h28 : 

Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

mercredi 05 décembre

mardi 04 décembre

lundi 03 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux