Article 

PSG/Strasbourg (2-0), encore une victoire au goût amer

Publié le mercredi 23 janvier 2019 à 23:00 par Philippe Goguet
Le PSG affrontait le Racing Club de Strasbourg à l'occasion des seizièmes de finale de la Coupe de France et les Parisiens se sont imposés 2-0 grâce à des buts de Cavani et Di Maria en début et en fin de partie. Le match a surtout été marqué par la sortie sur blessure de Neymar à l'heure de jeu, le Brésilien étant blessé au pied droit exactement comme l'an passé quand il avait été absent plusieurs mois...

Les compositions :

Le banc du PSG : Buffon, Dagba, Meunier, N'Soki, Nkunku, Diaby et Jesé !!! Mbappé n'est donc pas dans le groupe.

Le onze de Strasbourg : Sels - Aaneba, Martinez, Ndour, Carole (Lala, 46e) - Gonçalves, Liénard, Zemzemi - Da Costa, Mothiba (Zohi, 66e), Grandsir.
Le banc de Strasbourg : Kawashima, Lala, Caci, Valentin, Fofana, Zohu et Karamoko

La feuille de match :

Les buts : Cavani (1-0, 4e, passe décisive de Choupo-Moting), Di Maria (2-0, 80e, passe décisive de Draxler)

Les avertissements : Liénard (10e, tacle en retard sur Neymar), Aaneba (27e, obstruction sur Neymar), Cavani (48e, contestation), Kehrer (86e, tacle dangereux sur Lala)

Le match :

Paris donne l'engagement et se montre vite dangenreux : Silva donne un excellent ballon à Bernat. Le centre est puissant mais Cavani trop court d'un souffle dans les 6m (1e) ! La bonne action est finalement la suivante : Thiago Silva joue un long ballon vers Choupo-Moting qui contrôle de la poitrine et sert Cavani dans la surface. Le Matador croise sa frappe victorieusement (1-0, 4e). Malgré ce but précoce, le RCSA tente de se relancer et obtient un premier corner, bien renvoayé par Bernat (7e).

Paris démarre fort et Di Maria percute sur son aile mais il ne peut pas centrer, en bout de course (8e). Bernat n'y parvient pas non plus, obtenant un corner qui aurait pu être un penalty vu le tacle (12e). C'est joué par Neymar finement et il trouve Di Maria seul à 15m qui reprend de peu au-dessus (12e). Strasbourg se montre aussi et Da Costa efface Bernat avant de tirer mais c'est sur Areola (14e). Globalement, Paris a le ballon mais voit le bloc adverse être très renforcé (20e). Le PSG peine à s'approcher du but adverse et c'est Neyamr qui tente donc balle au pied, provoquant un avertissement (27e). Le Brésilien tente sa chance sur un coup-franc direct et Sels l'enlève de sa lucarne (29e). Le n°10 retente sa chance dans une position similaire quelques minutes plus tard mais c'est cette fois-ci de peu au-dessus (34e).

Le deuxième but parisien passe tout près sur une action limpide : récupération d'Alves, talonnade de Cavani pour lancer Di Maria qui centre au second poteau mais Neymar ne cadre pas en taclant le ballon, gêné par un défenseur (35e) ! Dans la foulée, c'est Strasbourg qui frôle l'égalisation sur une mauvaise relance de Thiago Silva. La frappe de Liénard est puissante mais n'attrape pas le cadre d'un souffle (37e). Côté PSG, Neymar botte un corner superbe que Cavani reprend de la tête mais Sels fait un énorme arrêt sur sa ligne (39e) ! Le PSG pousse et finit fort, au point que Di Maria trouve le poteau sur une reprise après une frappe de Neyamr consécutive à un beau mouvement collectif (45e).

A la mi-temps, le 1-0 est donc très bien payé pour le Racing, largement dominé par un PSG qui aura manqué de réalisme après avoir rapidement ouvert le score par Cavani. A la mi-temps thierry Laurey réagit et sort Carole pour Lala mais c'est encore Paris qui est à l'attaque. Cela manque toutefois de précision la plupart du temps et les occasions tardent à arriver (52e). C'est même Strasbourg qui tire, sans se montrer dangereux pour autant (54e). Le PSG parvient enfin à se montrer dangereux quand Draxler envoie Choupo-Moting défier Sels mais c'est encore le portier qui s'impose (55e).

Alors que Neymar se fait massacrer par les tacles strasbourgeois, il se venge d'un sombrero incroyable enchaîné d'un dribble de la tête puis d'une frappe de loin mais ce n'est pas cadré de peu (57e). Cavani tente aussi sa chance sur une remise de Kehrer mais cela manque de puissance pour inquiéter Sels (59e). Souci, à force de prendre des coups, Neymar a réellement mal au pied droit, se fait soigner, retourne sur le terrain puis rejoint les vestiaires en larmes (61e)... Diaby le remplace alors que Maxwell part sermonner le quatrième arbitre pour son laxisme qui a amené la blessure de la star parisienne. Des images de la télévision montrent aussi le Brésilien ayant fait un mauvais appui sur le même pied droit que celui blessé il y a un an pile.

La seconde période se joue sur un faux rythme et le déchet est très présent dans le jeu parisien mais les visiteurs ne font guère mieux alors que la sortie de Neymar a calmé tout le monde (75e). Kehrer tente bien de se montrer dans son couloir mais ses centres manquent de précision et Sels capte par exemple facilement (78e). A force de presser haut, le RCS est en place et Areola doit dégager en corner une frappe contrée (79e). Le PSG fait pourtant enfin le break peu après : relance contrée, cela revient ensuite sur Alves qui écarte côté droit pour Draxler. L'Allemand trouve Di Maria au second poteau qui conclut de près (2-0, 80e).

La partie semble désormais bouclée et Tuchel sort d'ailleurs Di Maria pour Nkunku (86e). La fin de rencontre est étrange, avec Jesé prêt à rentrer, l'adjoint de Tuchel en charge de l'échauffement qui se fait expulser et Strasbourg qui tente une volée qu'Areola capte bien sur corner (90e). L'Espagnole entre finalement en jeu pour les dernières secondes d'une rencontre qui a semblé s'arrêter à l'heure de jeu avec la sortie de Neymar. La victoire parisienne est logique mais encore avec un goût amer suite à cette nouvelle blessure d'une star parisienne.

L'avant-match :

21h07 : Affluence modeste ce soir

21h04 : Les joueurs entrent sur la pelouse

21h00 : Début imminent au Parc des Princes

20h50 : Des Alsaciens ont fait le déplacement

20h45 : Temps frais au Parc ce mercredi :

20h44 : On se prépare côté RCSA

20h30 : La grande star de l'avant-match, c'est bien lui !!!

20h15 : Un Parc encore bien vide

 

Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 20 février

mardi 19 février

lundi 18 février

dimanche 17 février

samedi 16 février

vendredi 15 février

jeudi 14 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux