Article 

Argentine/Colombie (0-2) : une faible Argentine écartée par la Colombie, Di Maria et Paredes titulaires mais inutiles

Publié le dimanche 16 juin 2019 à 2:03 par Homer
Dans ce duel au sommet du groupe B de la Copa America 2019, l'Argentine d'Angel Di Maria et Leandro Paredes a été battue par la Colombie de Radamel Falcao. Les joueurs de Lionel Scaloni n'ont pas vraiment été en position de l'emporter, faibles en première période avant de sombrer en seconde mi-temps.

Une Argentine très faible en première période 

La rencontre commence par une bataille âpre pour tenir le ballon, les deux équipes bataillent ferme pour progresser balle au pied. L'Argentine se met en évidence en premier, suite à un corner, le ballon mal dégagé par la défense colombienne revient sur Agüero aux 16m qui tente de reprendre de volée mais le ballon est contré puis dégagé par la défense (5e). Les dix premières minutes sont très intenses et les coups fréquents. Sur un duel avec Agüero, Ospina reste au sol quelques instants et les soigneurs doivent entrer sur le terrain. Dans le même temps, un second colombien est au sol, l'attaquant Muriel suite à un tacle raté (10e). Si Ospina reste sur le terrain, Muriel est remplacé par Roger Martinez (14e). Si le jeu est très hâché, la Colombie progresse mieux. Sur un centre venu de la droite, Falcao peut contrôler et remettre en retrait pour Martinez qui arrivait lancé mais son tir est dévié en corner, qui ne donne rien (16e). Un nouveau centre dangereux envoyé par James Rodriguez à destination de Martinez fait trembler la défense mais l'attaquant de la Tricolor fait faute (17e).

Falcao prend un carton jaune pour avoir mis un coup dans la bouche de Paredes qui s'effondre sous le coup, la faute n'est pas vraiment volontaire (19e). Le jeu est assez serré, il y a peu d'occasions sur la première demi-heure. Le gardien Armani met en danger son équipe sur une relance très moyenne sur Otamendi, qui se fait chiper le ballon dans sa surface, la Colombie peut tirer au but mais c'est dévié en corner, qui est rapidement dégagé (30e). Sur une récupération haute à 20m, James décoche une frappe violente du gauche qui passe largement au dessus du but (34e). Un coup franc lointain de James est envoyé dans la surface, repris de la tête par Falcao mais sans danger pour l'Argentine (38e). Martinez dépose Paredes sur la droite et centre pour Falcao qui reprend sans contrôle, le ballon est contré par la défense (40e). Un nouveau centre venu de la droite termine dans les gants d'Armani (44e). Puis une frappe de Cuadrado à 25m s'envole juste avant la pause (45e+2). La Colombie prend le dessus au fur et à mesure de la rencontre face à une Argentine sans envie, qui joue sur un train de sénateur. Les deux équipes retournent aux vestiaires sur un score nul et vierge.  

Du mieux en seconde période, avant le naufrage

Au retour des vestiaires, Di Maria est sacrifié, remplacé par De Paul, et l'Argentine se réorganise. Paredes déclenche une lourde frappe à 30m plein axe, la frappe passe de peu à côté du but d'Ospina (46e). Mais la Colombie n'a pas changé de jeu et se retrouve vite dans le camp adverse. Le jeu argentin reste très lent, les Colombiens tentent de presser même très haut et se projetent vite en contre. Sarabia prend un carton jaune pour une faute sur Barrios qui partait au but (53e). Sur le coup franc, le ballon repoussé revient sur Cuadrado qui tente sa chance de loin mais c'est contré (54e). Un premier mouvement Messi - Agüero se met en place et Barrios semble remettre le ballon à Ospina qui le prend dans ses mains avant de relancer. L'Argentine crie à la faute et l'arbitre donne un carton jaune à Paredes pour contestation (55e). Les Argentins semblent mettre un peu de vitesse dans leur jeu. Suite à un corner tendu de Messi, le ballon revient dans un second temps sur Paredes excentré côté droit de la surface, le parisien reprend et frappe au but, le tir puissant est renvoyé par Ospina sur la gauche, Messi s'essaye à son tour mais le tir s'envole (59e). Cuadrado fauche Messi à 30m plein axe et prend un carton jaune après une cohue générale autour de l'arbitre (60e). Messi tire le coup franc mais il est bien bloqué par Ospina (61e).

Deuxième changement colombien, Cuadrado sort, remplacé par Lerma (64e). Un coup franc excentré de Messi est détourné en corner (65e), tiré par Paredes, le ballon navigue dans la surface pour revenir au second poteau, ou Otamendi s'élève haut et pique le ballon de la tête. Ospina détourne le ballon, Messi se jette dessus, place une tête mais le ballon passe à côté alors qu'il est en position idéale (66e). Deuxième changement argentin, Rodriguez est remplacé par Pizarro (67e). En 4-4-2, l'Argentine est bien plus présent au pressing et la Colombie subit de plus en plus. La Colombie se réveille et une longue transversale de l'aile droite arrive sur Martinez côté gauche. Le buffle colombien percute, entre dans la surface et assène une frappe terrible du droit qui bat Armani (0-1, 71e). L'Argentine essaye de réagir, Agüero coupe de la tête un centre de Tagliafico mais ce n'est pas dangereux (75e). Un coup franc plein axe à 30m est tiré par Messi à raz de terre, Ospina bloque le ballon au sol (76e). Dernier changement argentin, Agüero sort au profit de Suarez (79e). Falcao laisse le brassard à James lors de sa sortie, remplacé par Zapata (81e).

Un corner tendu tiré par Messi finit dans les bras d'Ospina qui relance vite sur Martinez, le contre est coupé par Lo Celso qui fait une faute sur l'attaquant colombien à 30m de son but (83e). Un bon mouvement argentin se conclue par une frappe enroulée de Lo Celso sur l'angle droit de la surface, mais le ballon n'est pas cadré (85e). L'Argentine essaye de combiner mais se heurte au bloc agressif colombien qui explose en contre. Lerma se retrouve en position d'ailier gauche, bien servi en profondeur, il centre pour Zapata qui tacle le ballon au fond, Armani ne peut que constater les dégâts (0-2, 86e). Zapata prend un carton jaune pour avoir retiré son maillot. La fin du match et les quatre minutes de temps additionnel ne changeront rien au calvaire de l'Albiceleste, faisant tourner le ballon pour attaquer mais n'arrivant à rien, si ce n'est buter inlassablement sur la défense colombienne. Lerma prend un carton jaune pour un coup de coude sur Messi, qui semblait involontaire (90e+4). Le coup franc à 35m dans l'axe, botté par Messi est renvoyé de la tête, tout un symbole de cette rencontre. Après un énième ballon renvoyé par Mina, l'arbitre siffle la fin de la rencontre et délivre le peuple colombien venu en nombre. L'Argentine se retrouve déjà dans un marasme, elle qui est venue pour jouer le titre.

Prestation des parisiens :

Paredes a montré de bonnes choses défensivement mais a très peu trouvé ses partenaires offensivement durant la première période. En seconde période, malgré une lenteur supposée dans son jeu de passes, il a tout de même tiré plusieurs fois au but trouvant le gardien sur sa route, mais pas vraiment tranchant dans l'orientation. Il a peu proposé de solutions, on peut lui donner le mérite d'avoir essayé quelques transversales, mais très prudent ou pas assez rapide, il n'a pas vraiment été utile au final. Peut être l'un des moins mauvais argentins sur le terrain, mais pas de quoi sauver son match.

Di Maria n'a jamais été trouvé offensivement durant la première mi-temps, très peu en mouvement à l'image de l'attaque argentine, on ne peut pas dire non plus qu'il a servi défensivement, la ligne offensive de l'Albiceleste ne presse absolument pas la défense adverse (à l'exception d'Agüero). Il ne revient pas sur la pelouse pour entamer la seconde période. Quant à Lo Celso, il n'a que très peu combiné avec Messi sur le côté droit, on ne l'a quasiment pas vu de la rencontre.

Joueur(s) lié(s) 


News 

vendredi 19 juillet

jeudi 18 juillet

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

lundi 15 juillet

dimanche 14 juillet

samedi 13 juillet

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux