Article 

La France qualifiée pour l'Euro 2020, la presse déçue par Mbappé

Publié le vendredi 15 novembre 2019 à 9:22 par Jean Chemarin
Qualifiés avant même leur match face à la Moldavie après le nul 0-0 entre la Turquie et l'Islande, les Bleus se sont imposés difficilement 2-1 face à la Moldavie mais s'emparent de la première place du groupe H à une journée de la fin. Titulaire, Kylian Mbappé a joué tout le match, mais n'a pas été très en réussite.

Les Bleus seront bien à l'Euro 2020. Victorieux de la Moldavie jeudi soir, les champions du monde en titre sont même passés premiers de leur groupe grâce au match nul un peu plus tôt de la Turquie face à l'Islande (0-0). Ce fut pourtant laborieux pour la bande à Didier Deschamps hier soir avec une ouverture du score rapide des Moldaves après une mésentente entre Clément Lenglet et Steve Mandanda (9e). Les Bleus ont ensuite égalisé par Raphaël Varane de la tête après un contact litigieux entre Olivier Giroud et le gardien moldave que l'arbitre du match a jugé licite (35e). C'est d'ailleurs Olivier Giroud qui a donné la victoire sur penalty à la 79e. Un penalty obtenu par Lucas Digne, découpé dans la surface adverse après avoir été trouvé par Kylian Mbappé.

De retour en Bleu après avoir manqué les rassemblements de septembre et octobre, Kylian Mbappé a joué tout le match et a honoré sa 34e sélection. L'attaquant parisien était aligné sur l'aile droite du 4-2-3-1 de Didier Deschamps, mais avec beaucoup de liberté. Il a souvent dézoné et permuté avec Kingsley Coman. Très actif, Mbappé a manqué de réussite dans ses frappes et n'a pas souvent fait les bons choix. On avait l'impression qu'il voulait tellement être décisif qu'il a fini par trop en faire et a déjoué.

Un sentiment partagé par la presse française du jour. Le Parisien lui attribue la note de 5/10 dans sa version papier, avec le commentaire suivant : «De retour en bleu, Mbappé a vécu une soirée frustrante. En première période, son empressement s’est transformé en hyperactivité et en recherche du coup gagnant permanent. Sa cote va bien, elle. Les rushs, les gris-gris ou un sombrero ont arraché les clameurs du public dionysien. Mais sans les automatismes du PSG, la recherche immédiate du KO s’est traduite par des occasions, du déchet et une pointe de présomption, parfois.»

«Mbappé s'est beaucoup compliqué la vie» 

Sur son site, Le Parisien estime que Mbappé «s'est beaucoup compliqué la vie» et ajoute : «Des erreurs de transmission dans les petits périmètres et deux frappes forcées dans des angles très fermés (6e, 17e). Plus à l'aise lorsqu'il a utilisé sa vitesse sur le côté, il bute sur le gardien (35e) puis voit Jardan contrer de la fesse sa frappe puissante (57e)». Même son de cloche du côté de L'Equipe, qui lui a mis 4/10, comme Griezmann et Coman : «C'est lui qui sert Digne quand ce dernier se fait sécher dans la surface (77e) mais, à part ça, il a été au-dessous de son niveau, avec un rendement décevant. Pas très heureux dans ses choix, ni dans ses réalisations.»

Enfin, Eurosport est un poil plus élogieux avec une note de 5,5/10 : «Le Parisien a débuté en faisant les mauvais choix et en privilégiant la solution individuelle quand le jeu réclamait autre chose (17e). Il a fallu attendre la 25e minute pour voir un premier éclair, une éternité pour la bombe de Bondy. Sa seconde période fut nettement plus aboutie. S’il a raté l’immanquable face au but moldave (56e), c’est sa remise en une touche qui déstabilise tout le bloc sur l’action du penalty. En bref… Une inspiration a suffi.»

Remplaçant, Presnel Kimpembe n'est pas entré en jeu. Son concurrent direct Clément Lenglet a réalisé sa plus mauvaise prestation en Bleu. De quoi donner à Deschamps l'envie de faire jouer "Presko" face à l'Albanie ? La première place du groupe devant être conservée, pas sûr que Deschamps fasse beaucoup de changements dans son onze dimanche.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 10 décembre

lundi 09 décembre

dimanche 08 décembre

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

jeudi 05 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux