Article 

Neymar : «Tite me donne plus de liberté»

Publié le mardi 16 octobre 2018 à 10:52 par Jean Chemarin
Le Brésil de Neymar défie l'Argentine, sans Messi, ce mardi en Arabie saoudite (20h sur beIN 1). Avant le match, le numéro 10 de la Seleção et du PSG est passé en conférence de presse et a notamment évoqué son positionnement de plus en plus axial.

L'absence de Messi

«Pour ceux qui aiment le football, c'est toujours dommage de ne pas voir Messi sur le terrain. C'est une légende. Mais il s'agit d'un Brésil/Argentine, il faut donc respecter les deux sélections, car il y a des joueurs de qualité. Aujourd'hui, l'Argentine a Dybala, un joueur que j'aime beaucoup. Nous devrons être concentrés. C'est un match très difficile, nous devrons jouer notre jeu, faire notre travail. Il n'y a pas de favori.»

Son positionnement plus axial

«C'est quelque chose qui dépend des occasions, des situations, ça peut être nécessaire de changer un peu de position, mais ce n'est pas moi qui décide, c'est l'entraîneur. A Paris, je joue dans un rôle plus axial. Ici, Tite me donne plus de liberté, je peux évoluer dans l'axe mais aussi sur l'aile. Avec le temps, les joueurs cherchent à trouver leur meilleure place sur le terrain, et c'est vrai que certains changent de poste car ils perdent de la vitesse. Cela fait partie du football, mais dans mon cas, je pense avoir encore de l'énergie à revendre.»

Son rôle en sélection

«A force de jouer au football, vous prenez de l'expérience et vous savez quand temporiser, quand accélérer. Aujourd'hui, je sais faire ça sur le terrain et je connais mon rôle. Je suis un attaquant de mon équipe, un créateur d'occasions. Il n'y a pas que moi, il y a aussi Coutinho, Firmino, Lucas, Jesus. Nous sommes là pour nous créer des occasions, donner de bons ballons à nos coéquipiers. Comme je l'ai dit l'autre fois, je prends autant de plaisir à marquer qu'à faire une passe décisive. Je suis heureux, je ne fuis pas mes responsabilités sur le terrain.»

La rivalité avec l'Argentine

«Brésil/Argentine, c'est toujours un match difficile. Vous (les journalistes), vous espérez que ce sera un beau match. De notre côté, on va rentrer sur le terrain pour gagner.  On aime gagner. Mais quand on parle d'un Brésil/Argentine, on parle d'un "clássico", eux aussi vont vouloir l'emporter.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

lundi 12 novembre

dimanche 11 novembre

samedi 10 novembre

vendredi 09 novembre

jeudi 08 novembre

mercredi 07 novembre

mardi 06 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux