Article 

«Solide» et «agressif», Kimpembe a séduit la presse française

Publié le lundi 18 novembre 2019 à 8:38 par Jean Chemarin
L'équipe de France a conforté sa première place du groupe H dimanche soir en allant s'imposer 2-0 en Albanie grâce à des buts de Corentin Tolisso (9e) et Antoine Griezmann (31e). Titulaire dans l'axe gauche d'une défense à 3, Presnel Kimpembe a joué tout le match et a livré une prestation sérieuse et intéressante.

Sans Kylian Mbappé, fiévreux et resté sur le banc tout le match, l'équipe de France de Didier Deschamps a fait le boulot dimanche soir en Albanie après avoir fait la différence en première mi-temps (0-2). Portés par un grand Antoine Griezmann, aligné derrière le duo Giroud-Ben Yedder dans un inédit 3-4-1-2, les Bleus ont validé leur première place du groupe H devant la Turquie. Positionné en stoppeur gauche, Presnel Kimpembe a honoré à 24 ans sa 9e sélection. Il s'agissait également de sa première titularisation en sélection depuis un an et la défaite aux Pays-Bas.

Et dans un système de défense à trois dans lequel il a certains repères grâce à son expérience en club, Kimpembe a livré un match sérieux et appliqué. Tranchant dans ses interventions, il a souvent été bien placé et a gagné beaucoup de duels. La presse française du jour est sur la même longueur d'onde et les notes de Kimpembe vont de 5,5 (Le Parisien) à 7 (France Football et Eurosport) ce matin. Le Parisien note ainsi que "Presko" a «produit une première mi-temps très solide, dans le secteur aérien comme dans les duels. C'est aussi lui qui renverse le jeu avec inspiration pour Giroud sur le deuxième but», mais regrette qu'il se soit montré «beaucoup plus fébrile en début de deuxième période, sans conséquence.»

«Sans doute le plus à l'aise dans le système tactique choisi par Deschamps»

L'Equipe, qui lui a mis 6/10, estime de son côté que Kimpembe a «maîtrisé son axe gauche. Il vient couper proprement Hysaj (22e) puis reprendre le capitaine albanais (29e). Le Parisien a dégagé plus de sérénité dans les airs. Il est toujours présent sur Memushaj (56e). Il a eu du travail pour compenser Mendy à gauche». France Football note pour sa part que le «le défenseur du PSG, sans doute le plus à l'aise dans le système tactique choisi par DD, a été intéressant dans le duel et l'anticipation. Un oubli de marquage à signaler sur la première opportunité albanaise en tout début de seconde période mais toujours aussi concerné ensuite. Une prestation encourageante.»

Enfin, Eurosport estime que «les Bleus ont retrouvé le Kimpembe agressif, le bouledogue qui mord les mollets adverses sur chaque incursion. Flanqué d’un Mendy peu consciencieux sur son repli, il a écopé avec succès alors que les Albanais ont insisté dans sa zone. Il n’a jamais hésité à dépasser ses fonctions en apportant du surnombre devant et il est à l’origine du second but après un joli renversement. Le Parisien doit simplement se canaliser sur quelques interventions parfois à la limite (75e). En bref… Il confirme en sélection sa saison séduisante à Paris.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 10 décembre

lundi 09 décembre

dimanche 08 décembre

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

jeudi 05 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux