Article 

Tite et Silva prennent la défense de «l'être humain» Neymar

Publié le samedi 23 juin 2018 à 9:37 par Homer
L'attaquant du Brésil et du PSG, la superstar Neymar, a lâché quelques larmes sur le terrain après la victoire de son équipe face au Costa Rica (2-0). Ciblé par la presse (et les réseaux sociaux), le sélectionneur Tite et le capitaine brésilien Thiago Silva ont pris la parole après la rencontre pour le défendre.

La difficile victoire du Brésil contre le Costa Rica avec deux buts en fin de rencontre a marqué cette coupe du Monde 2018. Les larmes de la superstar de la Seleçao en plein rond central ont fait le tour du monde. Le sujet a été évoqué en conférence de presse d'après-match et Tite, le sélectionneur, a tenu à défendre et soutenir son attaquant : « Mettre autant de pression sur un seul homme, c'est inhumain. Il a passé trois mois et demi sans jouer et il n'a repris que récemment. C'est un être humain, il a besoin de temps pour reprendre son rythme. Mais il a aussi besoin d'une équipe forte autour de lui, une équipe qui peut faire le jeu sans toujours passer par lui.» Si Tite affirme ne pas avoir «vu ses pleurs», cela ne l'a pas étonné : « La joie, la satisfaction du résultat, l'honneur de représenter son pays sont très grands. Nous n'avons pas cédé au désespoir !»

Interrogé par bein Sports à la fin de la rencontre, le capitaine Thiago Silva était également monté au créneau pour défendre son coéquipier et ami : «Il fallait cela pour qu’il se libère un peu. Ce match était très dur, surtout en première période. Nous avons cherché des espaces mais ils avaient tout fermé. Nous n’avons rien lâché. Félicitations à toute l’équipe. Parfois, nous avons du mal à accélérer un peu lors des matches car nous donnons vraiment beaucoup à l’entraînement. Neymar va bien. Il était très important pour lui de marquer aujourd’hui. »

Neymar est quant à lui revenu sur ses larmes via son compte Instagram. Il a expliqué la raison de ce petit craquage : « Personne ne sait par quoi je suis passé pour arriver ici. Les pleurs sont de joie, de dépassement. Dans ma vie, les choses n’ont jamais été faciles. Ça ne va pas être le cas maintenant, n’est-ce pas ? Le rêve continue. Le rêve, non. L’objectif ! Félicitations pour le match, les gars ! »

 

Joueur(s) lié(s) 


News 

mercredi 19 septembre

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux