Article 

Unai Emery, maître des statistiques

Publié le mardi 15 août 2017 à 21:45 par Iaro
Les chiffres viennent au secours de l'entraîneur parisien, forcément sous pression pour sa seconde année de contrat.

Après une saison 2016/17 décevante (titre perdu, élimination en huitièmes de finale de C1) et un recrutement quatre étoiles cet été, Unai Emery est attendu au tournant pour sa deuxième année en rouge et bleu. Ses premiers choix forts de cette nouvelle saison, et parmi eux son maintien -pour l'heure- du 4-3-3 à la base de ses onzes de départ l'an passé, ont déjà été largement commentés par ses détracteurs.

Mais, avec trois victoires et un premier titre à l'occasion du Trophée des Champions le 29 juillet dernier face à Monaco, Emery a démarré la saison sur des bases statistiques similaires à ses standards de l'année passée. On savait déjà que son PSG 2016-2017, avec 87 points remportés en 38 journées de Ligue 1, avait glané le troisième meilleur total de l'histoire du club parisien en Ligue 1, et voilà que Michel Kollar, le célèbre historien du PSG, nous apprend que le Basque se distingue à nouveau d'un point de vue statistique :

Emery tient donc une moyenne de trois victoires tous les quatre matchs, sur la base de ses soixante premières parties dirigées au PSG, qui le place dans le peloton de tête des tous meilleurs entraîneurs européens du moment. Surtout, ce ratio en fait le coach le plus profilique en victoires de l'histoire du PSG, sur la base de ses statistiques actuelles. C'est là tout le paradoxe pour le natif de Fontarrabie, qui doit faire davantage pour prouver aux décideurs parisiens qu'il est l'homme qui va propulser le PSG dans une nouvelle dimension, alors qu'il affiche un bilan chiffré assez remarquable.



News 

lundi 20 novembre

dimanche 19 novembre

samedi 18 novembre

vendredi 17 novembre

jeudi 16 novembre

mercredi 15 novembre

mardi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux