Article 

Huis clos avec sursis pour le PSG, interdiction de déplacement pour l'OM

Publié le jeudi 19 avril 2018 à 13:01 par Philippe Goguet
La FFF a puni aussi bien le PSG que l'OM suite aux débordements constatés à l'occasion du quart de finale de Coupe de France entre les deux clubs. Outre des amendes, le PSG a écopé d'un huis clos avec sursis et l'OM d'une interdiction de déplacement.

Trois jours après le choc en championnat qui avait abouti à un huis clos ciblé sur le Virage Auteuil, le PSG/OM du 28 février dernier en Coupe de France (3-0) a également amené des sanctions pour le club parisien, mais pas que. Ce jour-là, de nombreux débordements avaient été constatés alors que 400 supporters marseillais avaient été autorisés à faire le déplacement à Paris, une première depuis des années qui ne devrait pas se reproduire de sitôt vu les sanctions prises par la commission de discipline de la FFF.

Côté parisien, outre une amende de 15 000€ pour utilisation de fumigènes, lasers et stromboscopes, c'est surtout un huis clos avec sursis de la tribune Paris qui a été prononcé par la Fédération, organisatrice de la compétition. Des objets avaient été lancés sur les supporters marseillais au cours du match depuis celle-ci, d'où ce huis clos ciblé sur une tribune pas habituée à ce genre de débordements. Côté olympien, on avait répondu à ces lancers par d'autres lancers, notamment des morceaux d'urinoirs arrachés dans les toilettes du Parc des Princes. Les Marseillais avaient aussi lancé un fumigène sur la pelouse et un sur le public parisien.

La FFF a logiquement eu la main lourde avec les supporters olympiens : 30 000€ d'amende, le remboursement intégral des dégradations provoquées par les supporters (sièges cassés et toilettes dévastées) et une interdiction de déplacement pour deux matches qui n'ont pas été précisés. 

Match lié 


News 

dimanche 27 mai

samedi 26 mai

vendredi 25 mai

jeudi 24 mai

mercredi 23 mai

mardi 22 mai

lundi 21 mai

dimanche 20 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux