Article 

Angleterre/France (1-2 Tournoi SheBelieveCup J1) : La France sur le fil

Publié le jeudi 2 mars 2017 à 10:19 par Bruno Hermant
Menées de manière assez logique à la mi-temps, la France retourne la situation et l'emporte en toute fin de rencontre, avec le renfort des remplaçantes et une once de mental, ce qui manquait pourtant à cette équipe.

Le contexte : 

Le sélectionneur Olivier Echouafni avait emmené 23 joueuses pour ce tournoi international, le plus relevé de la planète, puisqu'il réunit quatre des cinq meilleures nations mondiales (Etats-Unis, Allemagne, France, Angleterre). S'il ne l'avait pas spécifié, il avait tout de même pour but de faire mieux que son précédesseur et son groupe lors de la première édition l'année dernière, qui n'avait pu ramener qu'une quatrième place, ne prenant qu'un point (0-0 contre l'Angleterre) sans marquer aucun but de la compétition.
Pour cette première rencontre, le sélectionneur Français retrouvait d'ailleurs l'équipe Anglaise. Il avait décidé de mettre en place un 4-2-3-1 avec plusieurs joueuses habituellement remplaçantes sur le pré, préservant son équipe type pour les deux autres adversaires.

Composition de la France : Bouhaddi - Houara d'Hommeaux, Georges, Mbock, Périsset - Henry (c), Geyoro (en photo) - Diani, Lavogez, Thiney - Délie.

On retrouvait donc toutes les Parisiennes appelées titulaires pour cette rencontre face à l'Angleterre, qui n'a pas battue la France depuis 33 ans. Une disposition assez habituelle pour l'équipe d'Echouafni.

Le match :

La France va souffrir en début de rencontre. Le pressing Anglais faisant mal. Sur les premiers corners, la charnière peu habituée à évoluer ensemble hésite beaucoup sur les interventions. Et sur les attaques placées, les latérales ne pouvaient contenir les assauts des ailières Anglaises, le 3-5-2 de Mark Sampson trouvait des brèches dans la défense Française. Il faut même une belle intervention de Bouhadi pour pousser une frappe d'Ellen White en corner (16ème). On peut constater tout de même la fébrilité et le manque de fluidité de l'équipe de France, mais il faut rappeller qu'il manque la capitaine habituelle et une taulière par ligne (Abily, Le Sommer). Ellen White sur un centre venu de la gauche, reprenait de la tête mais au dessus (22ème).

Délie portait enfin le danger sur le but adverse, mais sa frappe hors de la surface n'était pas cadrée (25ème). Jordan Nobbs poussait encore Bouhaddi à intervenir sur une frappe de 25m, sur un bon service en déviation de Taylor (27ème). Houghton, sur un bon coup franc, ne cadrait pas sa tentative pourtant à portée (30ème). La fébrilité de la défense Française va être sanctionnée par l'Angleterre. Mbock pressée relançait directement sur Jill Scott, à 30m du but. Scott lançait directement Jordan Nobbs en plein dans l'axe, complètement seule. Après un contrôle du gauche, elle décochait une lourde frappe du droit à 20m, Bouhaddi ne pouvant constater les dégâts (1-0, 32ème). Ouverture du score logique pour les Anglaises, tant les joueuses d'Echouafni étaient mises sur le reculoir et n'avaient toujours pas tiré au but. Jodie Taylor manquait même de tuer la rencontre juste avant la pause. Bien lancée en profondeur par Nobbs, elle éliminait Mbock facilement mais Bouhaddi était bien sortie (45ème). 

Changement de camp après la pause et avec le vent dans le dos, la France revenait avec de meilleures intentions et un jeu plus haut. Diani débordait sur la droite et centrait pour Délie. L'attaquante du PSG poussait le ballon dns la surface, Diani pouvait la récupérer mais son tir butait sur la gardienne Anglaise (60ème). Il fallait aussi une belle intervention de Bardsley devant Délie, sur un centre de Périsset (65ème). Echouafni faisait donc entrer trois cadres de l'équipe, Abily à la place de Lavogez en meneuse (61ème), puis Renard dans l'axe de la défense, à la place de Périsset (67ème), Mbock passant à gauche, puis Le Sommer en ailière droite à la place de Diani (72ème). La France prenait le contrôle du ballon et commençait à pousser de plus en plus. Thomis entrait à la place de Thiney (77ème) pour amener de la vitesse dans le couloir droit et Majri remplaçait Mbock (82ème) pour faire la même chose de l'autre côté.

Entre temps, la France avait réussi à égaliser. Houara d'Hommeaux sur la droite, prolongeait en profondeur pour Thomis. L'ailière de l'OL centrait après un rapide contrôle et Délie était la plus prompte pour dévier le ballon de la tête, entre les deux défenseures centrales Anglaises (1-1, 80ème). L'Angleterre, sentant le vent tourner, se repliait en défense pour tenir le point du nul. La France portée par le vent et la fraicheur de ses cadres poussait pour l'emporter. Marji sur un corner joué à deux envoyait le ballon sur la tête de Renard, mais son tir passait au dessus (86ème). Sur le dernier corner, au bout du temps additionnel, Majri envoyait dans le paquet, Délie et Renard à la lutte pour le ballon et c'est la Lyonnaise qui va pousser le ballon au fond du filet de Bardsley (1-2, 90ème+5). 

Une victoire à l'arrachée, obtenue au mental, chose qui manquait souvent aux Françaises. La France aura tout de même souffert, certes avec une équipe remaniée, il reste encore beaucoup de travail. Et il faudra régler beaucoup de choses avant de rencontrer l'Allemagne samedi.

Résumé vidéo : 

Classement :

Les Etats-Unis battent l'Allemagne 1-0 (but de Williams, 56ème). La France et les Etats-Unis sont donc en tête du tournoi avec 3 points, devant l'Angleterre et l'Allemagne

Prochain rendez-vous : 

La France sera opposée à l'Allemagne samedi. La rencontre sera diffusée sur CStar (ex-D17) à 23h00.

Autres sélections :

L'Equipe de France B dispute l'Istria Cup en Croatie. Quatre Parisiennes ont été appelées et le début de la compétition ne s'est pas déroulé de la meilleure des manières. La France B a été battue 2-0 contre la Bosnie Herzegovine, pourtant largement à portée. Dans un 4-2-3-1 avec Aminata Diallo (milieu) et Perle Morroni (ailière gauche) titulaires, les Françaises se sont inclinées en fin de rencontre, encaissant deux buts après l'heure de jeu. Ouleye Sarr était entrée en pointe à la place de Gauvin deux minutes avant le premier but Bosnien. Hawa Cissoko était restée sur le banc.

L'Equipe de France U19 elle débutera demain son tournoi à la Manga en Espagne, un tournoi très connu et réputé dans cette catégorie, face à l'Angleterre, puis l'Ecosse (le 05/03) et les Etats-Unis (le 07/03). Dans cette sélections, Stéphanie Bayo et Sana Daoudi représentent le PSG, puisque Marie Katoto a du renoncer sur blessure, et Manon Labois n'a finalement pas été retenue dans le groupe final.

L'Equipe nationale d'Espagne est alignée dans le Tournoi de l'Algarve, les deux joueuses du PSG, Boquete et Paredes, ont été appelées. Comme les Pays-Bas, avec la gardienne Geurts, et le Canada d'Ashley Lawrence dans un autre groupe. Les Espagnoles ont affronté le Japon et l'ont emporté 2-1. Elles devront encore affronter la Norvège et l'Islande qui se sont tenues en échec 1-1. Les Pays-Bas ont battu la Chine 1-0. Les Néerlandaises devront encore affronter le Canada qui a battu le Danemark (1-0). Lawrence était titulaire pour le Canada, comme Boquete pour l'Espagne (remplacée dans le dernier quart d'heure). Paredes et Geurts ne sont pas entrées en jeu. 

Enfin l'équipe de Pologne jouait un match amical contre le Kosovo. Victoire 5-0 de l'équipe emmenée par Katarzyna Kiedrzynek, gardienne du PSG et capitaine de la sélection, avant d'aller affronter la Turquie.

Crédit Photo USsoccer.com 
Crédit Vidéo FFF.Fr

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

dimanche 29 novembre

samedi 28 novembre

vendredi 27 novembre

jeudi 26 novembre

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux