Article 

L'agent de Cavani répond à l'Atlético Madrid

Publié le dimanche 2 février 2020 à 10:45 par Philippe Goguet
Alors que la presse madrilène a décrit le demi-frère et agent d'Edinson Cavani comme le responsable de l'échec du transfert à l'Atlético car ayant demandé une forte prime, le principal intéressé a répondu au club. Il dément formellement et confirme que c'est bien l'Atlético qui n'avait pas les moyens de s'offrir Cavani au prix demandé par le PSG.

Edinson Cavani n'a finalement pas rejoint l'Atletico Madrid au cours du mercato hivernal alors que tout semblait bien parti et la presse madrilène des derniers jours, forcément alimentée par l'Atlético, avait fait du demi-frère et agent du joueur Walter Guglielmone le responsable de cet échec lorsqu'il avait demandé une prime à la signature de 18 millions d'euros dans la dernière ligne droite des négociations. Histoire de remettre une couche, le président de l'Atletico Madrid a même taclé publiquement l'entourage de Cavani alors que son équipe venait de perdre le derby de Madrid (0-1) : « Je trouve honteuse la situation de certains joueurs avec leurs agents et leurs proches. Nous ne sommes pas là pour nous faire braquer. »

Alors que s'il n'avait pas réagi au moment où la presse a fait de lui le vilain petit canard de l'affaire, le demi-frère et agent a lâché ses vérités sur les ondes de la radio espagnole Cadena SER et et il a bien évidemment démenti cette histoire de prime de 18 millions d'euros : « Ce qui compte, c'est ce que Edi a fait pour partir. Vous pensez vraiment qu'Edi n'a pas joué pendant quasiment un mois avec le PSG pour que je fasse capoter l'opération pour une histoire de commission et alors que le rêve d'Edi était d'aller à l'Atlético ? Sans parler de tout le bordel que ça a causé avec le PSG... »

Comme il va ensuite l'expliquer, « si c'était une question d'argent, Edi serait parti en Angleterre, à Manchester (United) ou Chelsea », les deux clubs anglais aux moyens financiers bien plus importants que Atletico Madrid l'ayant effectivement approché au cours de l'hiver. Guglielmone a aussi confirmé que Cavani était prêt à baisser son salaire pour rejoindre Atletico Madrid et que ce sont bien les demandes du PSG qui ont fait capoter l'affaire, Paris refusant de lâcher son joueur pour moins de 20M€.

Enfin, après avoir expliqué qu'il ne connaissait même pas le président de l'Atlético Enrique Cerezo vu que ce dernier n'est pas intervenu dans les négociations, l'agent très en colère a rappelé que le dirigeant «  va devoir expliquer ce qu'il s'est passé à ses supporters ». Et ce week-end, une nouvelle fois, l'Atlético Madrid n'a pas marqué...

NB : Traductions des propos car Dailymercato.com

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 11 août

lundi 10 août

dimanche 09 août

samedi 08 août

vendredi 07 août

jeudi 06 août

mercredi 05 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux