Article 

Areola : «On a discuté d’une prolongation, mais on n’est pas pressé»

Publié le vendredi 13 avril 2018 à 19:09 par Philippe Goguet
Dans un entretien à l'AFP et à Europe 1, Alphonse Areola s'est confié concernant son futur et, s'il a confirmé discuter d'une prolongation, il faut aussi preuve de prudence et veut prendre son temps.

Auteur d'une bonne seconde partie de saison dans les buts parisiens, à l'exception d'une énorme toile du côté du Groupama Stadium face à l'OL, Alphonse Areola est à un carrefour de sa carrière alors qu'il boucle sa première saison en tant que titulaire au PSG, la précédente ayant fini sur le banc. A 25 ans, il ne lui reste plus qu'un an de contrat avec son club formateur auquel il est très attaché comme il le répète régulièrement et, à quelques semaines de la fin de la saison, il s'est confié sur son avenir dans un entretien commun à l'AFP et Europe 1 dont la radio a diffusé quelques extraits.

Le portier de 25 ans, bien parti pour participer à la Coupe du Monde avec l'équipe de France, va notamment expliquer qu'il a bien commencé à parler d'extension de contrat avec le PSG : «On a discuté d’une prolongation, mais on n’est pas pressé des deux côtés, on va attendre tranquillement que les objectifs soient atteints et on verra. Bien sûr, si j’ai l’opportunité de rester ici et de m’affirmer, je continuerai. Je suis à la maison ici, pourquoi partir ?»

Pour l'heure, les rumeurs sont nombreuses concernant une arrivée à son poste, les noms d'Oblak ou Courtois revenant régulièrement, mais ces échos qui ne troublent pas Areola : «Cela me motive encore plus. Moi, franchement, ça me revient (aux oreilles, ndlr), on m’en parle, mais je ne lis pas. Cela ne me touche pas. À partir du moment où je suis performant, que je fais mon travail… Les choix ne viendront pas de moi. Si le club cherche à prendre quelqu’un, ce sera leur décision. S’il souhaite que je reste là, c’est à eux de voir. Moi, si on annonce quelqu’un ici, au contraire ça va plus me motiver.»

Quant à l'idée de rester comme doublure, elle est formellement repoussée par le gardien : «Je vais vous répondre tout de suite, c’est le temps de jeu qui m’importe le plus. À vous de lire ma réponse (sourires). Franchement, j’ai encore des objectifs ici à Paris. La saison n’est pas encore terminée et si je ne suis pas performant jusqu’au bout, ça va me retomber dessus. Pour l’instant, il faut que je sois bon pour pouvoir déjà espérer être dans les 23 (Bleus pour la Coupe du monde) en fin de saison, et après on verra. Je n’ai pas de délai. Il faut déjà remplir mes objectifs personnels et collectifs.»

D'autres extraits de l'interview d'Areola devraient être disponibles prochainement.

Joueur(s) lié(s) 


News 

samedi 21 avril

vendredi 20 avril

jeudi 19 avril

mercredi 18 avril

mardi 17 avril

lundi 16 avril

dimanche 15 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux