Article 

Aulas : «Le PSG a tellement besoin de se faire pardonner»

Publié le samedi 18 mars 2017 à 12:05 par Philippe Goguet
Dans les colonnes du Parisien, le président de l'OL Jean-Michel Aulas a donné son avis sur le PSG/OL de dimanche et la course au titre entre Paris et Monaco. Il voit le PSG en favori, notamment dans une logique de rachat.

L'Olympique Lyonnais va arbitrer la course au titre avec un match à Paris puis la réception de Monaco dans quelques semaines et le président rhodanien Jean-Michel Aulas a donné son avis sur le duel entre Parisiens et Monégasques dans les colonnes du journal Le Parisien.

Selon lui, c'est le PSG qui a le plus de chances de lever l'Hexagoal en fin de saison, et ce malgré la claque reçue en Ligue des Champions : «Certes, les Parisiens ont vécu un incident à Barcelone. Mais quand on connaît bien le football, on sait que ce genre d'événement extraordinaire peut se produire. Le Barça est la meilleure équipe du monde et il ne faut pas en tirer de conclusion définitive. A mon sens, le PSG reste le favori pour le titre de champion de France.»

Le président de l'OL place notamment la Ligue des Champions et les parcours respectifs des deux clubs comme un élément-clé de la course au titre en L1. Et s'il voit le PSG gagner à la fin, c'est «d'abord pour la qualité de son effectif. Ensuite, Monaco poursuit sa route en Ligue des champions et peut aller très loin. En tout cas, cela va forcément leur bouffer de l'énergie. Enfin, je pense que le PSG a tellement besoin de se faire pardonner son élimination en Ligue des champions que cette déception va les pousser dans leurs retranchements.»

Concernant le PSG/OL à venir, le président de l'OL se montre plutôt pessimiste, notamment en raison de l'état physique de ses troupes. Pour lui, ce n'est «vraiment pas» le bon moment pour venir au Parc : «J'ai quitté les joueurs tard dans la nuit de jeudi à vendredi et je peux vous assurer qu'ils étaient très fatigués. Ils ont vraiment tout donné face à la Roma. Et comme, dans le même temps, le PSG n'a pas joué en milieu de semaine, ce sera vraiment compliqué pour nous, d'abord sur le plan physique.» La presse du jour annonce tout de même cinq changement dans le onze de départ de l'OL par rapport au match à Rome (Rafael, Yanga-Mbiwa, Darder, Fekir et Depay).

Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 13 décembre

mardi 12 décembre

lundi 11 décembre

dimanche 10 décembre

samedi 09 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux