Article 

Avec ses récentes ventes, le PSG a presque trouvé l'argent manquant

Publié le samedi 15 juin 2019 à 21:17 par Philippe Goguet
Le PSG devait trouver entre 20 et 30M€ pour boucler sa saison 2018/2019 dans les clous du fair-play financier. Un objectif désormais pratiquement atteint avec la vente de Diaby et celle pratiquement bouclée de Timothy Weah.

Si la saison des joueurs parisiens est finie depuis maintenant plus de trois semaines, celle du club se termine officiellement le 30 juin et le club parisien a donc jusqu'à cette date pour être dans les clous du fair-play financier. L'an passé, Paris avait dû vendre pour plus de 60M€ de joueurs afin d'être dans les clous comme lui avait demandé de le faire l'UEFA. Cette saison non plus, le chiffre exact n'est pas connu mais ce serait entre 20 et 30M€ selon plusieurs journaux français au cours des dernières semaines. La vérité est probablement entre les deux, même si seul le club semble la connaître.

Le montant est moindre que l'an dernier malgré une année globalement équivalente d'un point de vue sportif, les parcours moins aboutis dans les coupes nationales ne faisant pas trop de différences en termes de budget. Les droits TV de la Ligue des Champions ont certes augmenté mais la masse salariale du PSG aussi et ce qui permet au club parisien d'avoir moins à vendre pour boucler la saison vient des quelques juteux contrats de sponsoring ayant été signés au cours des derniers mois. Plusieurs sont notamment accompagnés de bonus à la signature tandis que des ventes avaient été actées en cours de saison : Guedes, Adli, Krychowiak ou encore Lo Celso.

Avant de partir, le directeur sportif Antero Henrique s'est une nouvelle fois attelé à vendre des joueurs, l'une de ses forces supposées et une des raisons pour laquelle il avait été débauché en 2017, le Portugais ayant fait ses preuves au FC Porto par le passé. Illico presto, Moussa Diaby a donc été envoyé à Leverkusen contre 15M€ tandis que Timothy Weah est annoncé dans le Nord de la France contre 9M€, seul le pourcentage à la revente étant encore en cours de négociations entre les deux clubs. 

Avec un total de 24M€ environ qui vont rentrer dans les caisses parisiennes, Paris a donc déjà fait une bonne partie du chemin mais ces deux départs ne suffiront pas selon nos informations. Il manque encore un petit quelque chose pour boucler la saison dans les clous du fair-play financier. Dans cette optique et vu qu'aucun départ de joueur à forte valeur marchande n'aura lieu à court terme (Draxler, Meunier, etc), ce sont encore des joueurs à la marge qui devraient être sacrifiés. Gaëtan Robail devrait rapporter un peu moins de 2M€ tandis que Stanley Nsoki pourrait lui aussi être vendu avant le 30 juin.

Le gaucher de 20 ans bénéficie de nombreuses pistes en France et en Allemagne, Schalke 04 s'étant récemment rajouté à la liste des clubs intéressés selon nos informations, et le montant des ventes pourrait donc encore gonfler. Une fois l'équilibre atteint ou même dépassé, l'argent de ces ventes sera de toute façon utile au PSG car il viendra gonfler l'enveloppe du mercato pour la saison 2019/2020. Les ventes les plus urgentes ayant été effectuées, Paris sera en revanche cette fois beaucoup moins pressé, donc plus en position de force, et pourra obtenir plus. En espérant que la grande braderie du mois de juin n'ait pas de nouveau lieu dans un an...

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

vendredi 18 octobre

jeudi 17 octobre

mercredi 16 octobre

mardi 15 octobre

lundi 14 octobre

dimanche 13 octobre

samedi 12 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux