Article 

Cavani : «Ce sont des choses du football et elles se résolvent en interne»

Publié le dimanche 8 octobre 2017 à 19:20 par Philippe Goguet
Actuellement en sélection uruguayenne, Edinson Cavani est revenu une nouvelle fois sur la fameuse brouille des penalties avec Neymar. Il a botté en touche et placé le collectif en avant, comme toujours.

Edinson Cavani est actuellement dans son pays natal, l'Uruguay, et l'attaquant du PSG a trouvé un peu de temps entre les deux matches de sa sélection pour aller faire une opération commerciale de Nike dans une boutique. A cette occasion, il a été interrogé par la presse locale sur l'avenir de la sélection, pas encore tout à fait qualifiée pour le mondial, mais aussi sur sa récente brouille avec Neymar concernant les coups de pieds arrêtés. Comme souvent, le Matador a fui la polémique et mis le collectif en avant.

Au micro de TeleDoce, il a refermé le chapître de la brouille du Brésilien : «Maintenant, c'est passé, ce sont des choses du football. Il est normal que la presse et les médias grossissent les choses pour vendre, pour que ce soit mondial. Cela se résout en ayant une confrontation ou des mots plus forts. Ce sont des choses du football et elles se résolvent en interne. C'est le passé et il faut cesser de se retourner en arrière vers quelque chose qui ne peut que faire du mal à l'équipe. Ce qui est arrivé est passé. Il faut regarder en avant et se focaliser maintenant sur la façon de créer un meilleur groupe et lutter pour les objectifs du club.»

Pour l'heure, c'est surtout la qualification au Mondial qui occupe les pensées du joueur parisien, actuellement légèrement critiqué en sélection pour son récent manque de réalisme. Bien que meilleur buteur de la zone AmSud avec 9 buts, il reste sur plusieurs matches sans trouver la faille et la Céleste peine offensivement, la marque étant clairement confiée à Cavani et Suarez. L'attaquant parisien va pourtant là-aussi repousser cette polémique : «Je ne regarde pas le classement des buteurs, je regarde le classement des équipes. Et je vous le dis sincèrement. Parfois c'est l'un (qui marque), parfois, c'est l'autre.» 

Et Cavani va une nouvelle fois se lancer dans ce qu'il préfère, à savoir la mise en avant des vertus collectives du football : «Ce qui compte et ce qui est la plus belle chose, ce sont les objectifs collectifs. C’est ce qui vous donne de la joie et du bonheur. Une reconnaissance individuelle reste dans la vitrine alors que les succès collectifs sont ceux qui restent dans l’histoire. Il n'y a rien de plus beau que de rester dans l'histoire de notre pays.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

vendredi 15 décembre

jeudi 14 décembre

mercredi 13 décembre

mardi 12 décembre

lundi 11 décembre

dimanche 10 décembre

samedi 09 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux