Article 

L'avis de Deschamps sur le mercato de Mbappé, la communication de Kimpembe et la situation d'Areola au PSG

Publié le vendredi 15 mars 2019 à 9:40 par Jean Chemarin
Didier Deschamps a accordé un entretien exclusif à RTL en marge de l'annonce de sa liste des 23 pour affronter la Moldavie et l'Islande à la fin du mois. Le sélectionneur de l'équipe de France a notamment évoqué l'avenir en club de Kylian Mbappé, la marge de progression de Presnel Kimpembe ou encore la situation d'Alphonse Areola au PSG.

Dans un entretien accordé à RTL en marge de l'annonce de sa liste des 23 pour affronter la Moldavie (22 mars) et l'Islande (25 mars), Didier Deschamps a été interrogé sur ses trois champions du monde parisiens. Concernant Kylian Mbappé, Deschamps ne s'attend pas à le voir changé par rapport à sa dernière convocation en novembre dernier : 

«Je ne pense pas qu'il doit se poser la question de son avenir aujourd'hui»

«Changé, je n'espère pas, mais il va continuer à mûrir à travers les expériences, bonnes ou moins bonnes. Il est dans une phase de constante progression. C'est une chance qu'il soit Français et en équipe de France», a d'abord confié le sélectionneur tricolore, avant d'être interrogé sur les rumeurs de départ de Mbappé au Real Madrid : «Je ne veux pas rentrer là-dedans. Il appartient à un grand club et est sous contrat avec un grand club. Après, les supputations... Comme tous les grands joueurs, il est susceptible d'intéresser les meilleurs clubs au monde, dont Paris fait partie même si aujourd'hui, être éliminé en Ligue des champions est forcément une contre-performance. Maintenant, je ne sais pas de quoi sera fait son avenir. Ce que je peux vous dire, et lui aussi le sait, c'est qu'il a un contrat de longue durée avec le PSG. Je ne pense pas qu'il doit se poser la question aujourd'hui. Ce n'est pas la question que je vais me poser à son sujet non plus.»

«Les joueurs sont libres de s'exprimer»

Didier Deschamps a aussi été interrogé sur Presnel Kimpembe, pas forcément très à son aise lors de ses dernières sorties en Bleu et sous le feu des critiques ces derniers jours suite à sa communication après PSG/Manchester United : «On peut toujours progresser sur le terrain. C'est forcément en faisant des erreurs qu'on apprend. Il faut corriger, on gagne un peu en maturité. Est-ce qu'on peut progresser en dehors du terrain ? Il y en a certains par rapport à ses déclarations qui vont dire que ça ne se fait pas, d'autres qui vont dire oui. Tout dépend comment on analyse la chose. Après les joueurs sont libres de s'exprimer. Je ne suis pas en train de dire qu'il a bien fait. Est-ce que c'était le moment, est-ce qu'il fallait dire ces mots-là ? C'est à lui, mais ça fait partie des discussions que je peux avoir avec lui ou avec d'autres joueurs. Je ne sais pas comment ça a été ressenti en interne par rapport à ses partenaires. La seule chose que je peux dire, c'est que le match d'après, son entraîneur lui a fait confiance et il a répondu aux attentes de son entraîneur.»

«Areola sera amené à être un véritable numéro 1»

Enfin, DD a été invité à donné son avis sur la situation d'Alphonse Areola au PSG, où il partage son temps de jeu avec Gianluigi Buffon : «Ce serait mieux pour lui (s'il était numéro un) et si c'est mieux pour lui, c'est forcément mieux pour l'équipe de France aussi. Si ce n'est pas le cas aujourd'hui, ça sera le cas demain, je ne sais pas. Alphonse a déjà fait de très bonnes choses avec nous. Lorsque j'ai eu à faire appel à lui, il a répondu à la hauteur des exigences. Il sera amené avec le potentiel qu'il a, à avoir plus de responsabilités et à être un véritable numéro un. Je pense qu'il y aspire lui aussi, c'est logique. Cela n'a pas été le cas ces dernières années ou tout du moins cette saison où avec Gigi Buffon il y a une forme d'alternance. Est-ce que ça évoluera ? Je n'ai pas la réponse. Je ne sais pas ce qu'il va se passer au PSG. Ce sont des choses dont on peut discuter, il en discute aussi avec l'entraîneur des gardiens Franck Raviot, qui peut évidemment avoir une influence sur son état d'esprit, même si lui est de nature très zen. Malgré tout, il vit très bien cette situation avec son club.»

S'il ne l'a pas fait durant cet entretien, Didier Deschamps s'est aussi exprimé sur Layvin Kurzawa hier en conférence de presse. Retrouvez son intervention sur le latéral gauche parisien, qu'il a rappelé un an et demi après sa dernière sélection, en cliquant ici.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 25 mai

vendredi 24 mai

jeudi 23 mai

mercredi 22 mai

mardi 21 mai

lundi 20 mai

dimanche 19 mai

samedi 18 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux