Article 

Le manque de caractère du PSG actuel taclé par des anciens

Publié le samedi 16 mars 2019 à 10:29 par Philippe Goguet
Alors que l'improbable élimination contre MU est toujours dans les têtes, quelques anciens du PSG ont pointé du doigt le manque de caractère des joueurs parisiens.

Dix jours après l'élimination contre Manchester United, les causes de l'échec sont toujours aussi floues que nombreuses et plusieurs anciens joueurs du club parisien ont évoqué l'échec du club de la capitale, renversé après avoir pourtant fait le plus dur à l'aller. Dans Le Parisien, Lorik Cana ne mâche d'ailleurs pas ses mots et évoque une « élimination qui est impardonnable », notamment car « le PSG n’a pas su tirer les bons enseignements des douloureux exemples liés à son passé récent dans cette compétition. »

« Le mental fait défaut à cette équipe surtout aux moments clés d’une saison. »

L'Albanais, qui se revendique supporter parisien « quand le PSG n’a pas l’OM comme adversaire » pointe du doigt le mental parisien : «Paris n’a jamais été animé par cet instinct de tueur. En regardant le match, je n’ai pas eu l’impression que les joueurs parisiens comprenaient vraiment qu’ils étaient au bord de l’élimination. Qu’un coup du sort, comme ce penalty discutable, était susceptible de leur être fatal. La prise de conscience est sans doute intervenue à l’issue de la rencontre. [...]  Au PSG, il manque des compétiteurs, des Di Meco, Deschamps, Boksic, Desailly ou, plus près de nous, comme Cristiano Ronaldo. Le mental fait défaut à cette équipe surtout aux moments clés d’une saison. Il n’y avait pas chez les Parisiens cette flamme qui t’amène à te surpasser, à changer de peau. Cette transformation se révèle encore plus délicate à réaliser pour Paris qui passe de la Ligue 1, où sa domination est écrasante, à la C1 où une autre approche psychologique est requise. Devant l’obstacle, ils en viennent alors à reculer. »

« Il est où le porteur d'eau dans le onze du PSG ? »

Autre ancien parisien interrogé avant PSG/OM, l'enfant du club Jérôme Leroy va lui aussi tenir un discours en ce sens au micro de Canal+ : « Pour moi il n'y a pas de joueurs de caractère dans cette équipe. Qui court ? Qui met le tempo dans l'agressivité ? Thiago Motta l'avait, un peu. Mais depuis, qui ? Il n'y a personne. Il y a très longtemps, on disait qu'il y avait des porteurs d'eau, il est où le porteur d'eau dans le onze du PSG ? Il n'y en a pas. Ce ne sont que des très bons joueurs, ils sont au-dessus de la moyenne techniquement et c'est pour ça qu'on valorisait le travail de Matuidi, il courait partout. On n'aime pas ces joueurs-là mais on s'aperçoit que ça fait du bien. Il y en a dans toutes les équipes. Cela fait du bien quand on est en difficulté des joueurs qui courent, qui compensent... Les joueurs techniques, quand on n'y est pas et qu'on ne court pas, on est absent. »

De son côté, Bernard Lama est un peu moins dur au micro de RMC mais il pointe, lui aussi, des failles mentales : « Le PSG n’a pas su se mettre dans les conditions de finir le travail. [...] Il a subi psychologiquement le match et n’a jamais su renverser les choses. [...] On peut se faire éliminer, il y a des adversaires meilleurs que vous et ce n'est pas un problème, mais là, ce n'était pas suffisant. C'est ce qui fait la différence. Le public te pardonne tout si, même en difficulté, tu es allé chercher quelque chose, tu as donné. Là, on a l'impression qu'ils se sont contentés de subir la situation et c'est là où il doit y avoir progression. »

Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 20 août

lundi 19 août

dimanche 18 août

samedi 17 août

vendredi 16 août

jeudi 15 août

mercredi 14 août

mardi 13 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux