Article 

Le président de l'UEFA affirme qu'il «ne veut tuer personne» avec le FPF

Publié le mercredi 18 avril 2018 à 11:29 par Philippe Goguet
Interrogé par la Gazzetta dello Sport, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin a expliqué que le but du fair-play financier n'était pas de tuer les clubs mais de faire respecter les règles.

Alors que le PSG est visé par une enquête de l'UEFA concernant son éventuel non-respect du fair-play financier suite aux transferts de Neymar et Mbappé l'été dernier, le président de l'instance européenne Aleksander Ceferin s'est défendu dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport à laquelle il a accordé une longue interview. Il défend notamment l'évolution nécessaire des lois économiques du football européen et dément une volonté de s'acharner sur quelques clubs.

En Italie, c'est le cas du Milan AC qui inquiète et Ceferin est interrogé sur le club transalpin et le PSG, la Gazzetta lui demandant s'il est inquiet pour ces deux clubs. Le président répond : «Nous parlons en général : nous ne voulons tuer personne ou dire "faites ceci ou vous êtes mis dehors." Nous faisons tout notre possible pour aider tout le monde, nous ne sommes pas la police, mais il y a aussi des règles qui doivent être respectées. C'est une justice indépendante.» 

Auparavant, le président de l'UEFA avait été interrogé sur les changements à apporter au fair-play financier et avait donné quelques pistes : «Nous avons besoin de nouvelles mesures et nous impliquons tout le monde, même les joueurs. En attendant, nous devons limiter les effectifs : aussi dans les championnats, pas seulement en Champions League. Puis, limiter ou interdire les prêts : mais vous ne pouvez pas le faire en Italie où il n'y a pas d'équipe réserve. Le salary cap pose aussi un souci légal mais la luxury tax pourrait être faisable. Nous devons tous nous mettre d'accord mais même les gros clubs veulent ces interventions.»



News 

Aujourd'hui

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

vendredi 12 octobre

jeudi 11 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux