Article 

Le PSG voulait opérer Neymar en janvier dernier (L'E)

Publié le mardi 23 juillet 2019 à 10:09 par Jean Chemarin
Dans son édition du jour, le quotidien L'Equipe revient sur les divergences entre le PSG et le clan Neymar au sujet de son précieux pied droit et assure, contrairement à la version officielle, que le club parisien souhaitait bien opérer son joueur en janvier dernier suite à sa rechute face à Strasbourg. Opération qui n'a finalement pas eu lieu, sous pression du camp brésilien, provoquant son lot de tensions entre les parties.

Le pied de la discorde. Voici le titre d'un article de L'Equipe consacré ce mardi aux différentes blessures de Neymar depuis son arrivée au PSG et aux tensions provoquées par ces dernières entre le staff médical du club et le clan du joueur. A l'heure où le Brésilien souhaite mettre fin à son aventure parisienne, le quotidien sportif voit dans ces tensions l'un des éléments pouvant expliquer la volonté du joueur de quitter la capitale parisienne, même s'il ne s'agit évidemment pas du seul.

Lors de la première blessure au pied droit de Neymar, en février 2018 face à l'OM, le PSG avait laissé le staff médical de la sélection brésilienne gérer le dossier et cela avait d'ailleurs valu au club d'être beaucoup critiqué. Mais tout le monde avait compris que Neymar voulait absolument jouer la Coupe du monde et s'il avait été opéré à l'époque, c'est surtout le fait qu'il dispute justement la Coupe du monde si vite après sa blessure qui avait surpris à l'époque.

En janvier dernier, Neymar s'est de nouveau blessé à ce fameux pied droit lors d'un match de Coupe de France face à Strasbourg et la grande question était alors de savoir si Neymar allait repasser sur le billard ou suivre un traitement conservatif. Après plusieurs jours de négociations, la décision était prise de ne pas opérer. Dans sa communication, le PSG assurait qu'un « consensus » s’était dégagé « pour proposer à Neymar Jr un traitement conservatif de sa lésion du cinquième métatarsien droit. Informé de cette recommandation, l’attaquant international brésilien du Paris Saint-Germain s’est montré en accord total avec ce protocole. »

Sauf que selon L'Equipe, la réalité est bien différente. Selon le journal, le médecin de l'équipe professionnelle Eric Rolland et le directeur médical du club Gérard Saillant avaient milité pour que Neymar soit de nouveau opéré. Selon eux, leur attaquant avait été mal opéré l'année d'avant par Rodrigo Lasmar, le médecin de la Seleção, et la vis qui avait été posée à l'intérieur de son pied était trop petite. Sous la pression brésilienne, Copa América oblige, il a finalement été décidé de ne pas opérer Neymar et de privilégier une injection de plasma riche en plaquettes (PRP), entre autres.

Les divergences et tensions entre les deux camps auraient pu s'arrêter-là, mais selon L'Equipe, un autre épisode houleux a eu lieu juste avant le retour du Brésilien sur les terrains au mois d'avril. Lors d'une réunion entre le Professeur Saillant, des représentants de l'hôpital américain de Neuilly et le père du joueur, les débats se seraient envenimés et le célèbre chirurgien, réputé franc du collier, aurait répété au père de Neymar que c'était une erreur de ne pas avoir opéré son fils. Un échange musclé qui n'aurait pas du tout plu à Neymar Pai, qui aurait conclu la séquence par un « game is over » aux allures de prémonition.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 25 août

samedi 24 août

vendredi 23 août

jeudi 22 août

mercredi 21 août

mardi 20 août

lundi 19 août

dimanche 18 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux