Article 

Mbappé : «À Paris, l’adversaire vous attend»

Publié le mardi 24 avril 2018 à 19:56 par Matthieu Hummel
Dans un entretien au site officiel du PSG, Kylian Mbappé a fait un rapide bilan de sa première saison parisienne. S'il se réjouit de ce nouveau titre, il évoque aussi tout ce qu'il a dû changer dans son jeu pour s'adapter.

A 19 ans, Kylian Mbappé vient d'obtenir son deuxième titre de champion de France consécutif, le transfuge de l'AS Monaco ayant conservé son titre grâce à son transfert de l'été dernier, et il a commenté sa première saison parisienne sur le site officiel du club : «Gagner, c’est toujours une sensation particulière, une fierté ! C’est pour cela que l’on travaille toute l’année. En France, tout le monde nous donne gagnant d’avance, mais le football n’est pas si simple. Il faut batailler pour ne pas être déçu en fin de saison. Aujourd’hui on est très heureux de ce que l’on a réussi à faire sur la scène nationale, mais il nous reste encore une compétition à aller chercher.»

S'il n'a effectivement pas encore ajouté la Coupe de France à son palmarès, le seul trophée national lui manquant avec le Trophée des Champions, le jeune prodige va aussi expliquer qu'il ne compte pas relâcher la pression en championnat : « Non, car il y a encore des records à aller chercher. Quand on est compétiteur on veut toujours aller plus haut. C’est cette motivation qui nous guide. Le record de points (96) n’est plus très loin. On sait donc que l’on peut rentrer dans l’histoire, et on ne va pas s’en priver. »

Et si Mbappé est champion à Monaco comme à Paris, il décrypte les grosses différences entre les deux clubs : «Ce sont deux mondes différents, aussi bien sur qu’en dehors du terrain. Sur le plan footballistique Monaco et Paris ont deux styles de jeu différents. À Monaco, on attendait la moindre faute de l’adversaire pour les punir en attaque rapide. À Paris, l’adversaire vous attend, donc c’est à vous de créer des brèches, vous avez moins de longues courses à faire. Ce sont des courses courtes mais intenses, sur des petits pas, des changements de direction. C’est différent, mais ça permet d’élargir sa palette, et de devenir un joueur plus complet. C’est positif »

Quant à sa saison d'un point de vue personnel (41 matches, 21 buts et 17 passes décisives entre Monaco et le PSG), Mbappé ne nie pas que tout n'a pas été rose : « Dans une saison il y a des hauts et des bas. Des périodes où tu es bien, des périodes où tu es moins bien. Mais tant que tu suis ta ligne de conduite et que tu travailles, à la fin il y a toujours de belles choses qui arrivent. On a gagné plusieurs titres, il nous reste la Coupe de France, et après ça je l’espère une Coupe du Monde, donc ça peut être une année fantastique. »

Joueur(s) lié(s) 


News 

dimanche 27 mai

samedi 26 mai

vendredi 25 mai

jeudi 24 mai

mercredi 23 mai

mardi 22 mai

lundi 21 mai

dimanche 20 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux