Article 

Réponse imminente du TAS, des échos favorables au PSG [MAJ]

Publié le vendredi 15 février 2019 à 14:54 (mis à jour à 15:12) par Philippe Goguet
Le Tribunal Arbitral du Sport devrait rendre son verdict de façon très prochaine dans l'affaire opposant le PSG à l'UEFA concernant le fair-play financier et le club parisien devrait avoir raison selon un journaliste du JDD.

Le PSG avait fait appel à l'automne dernier au Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne concernant la décision de l'UEFA de rouvrir l'enquête qui vise le club parisien à propos de son non-respect éventuel du Fair-Play Financier, une investigation qui avait été clôturée par l'UEFA elle-même quelques mois plus tôt. Attendue depuis des semaines, la décision du TAS va tomber sous peu comme l'avait récemment annoncé le Journal du Dimanche et les échos sont pour le moins positifs concernant le club parisien. Selon Solen Cherrier, le journaliste spécialisé dans le dossier au sein du JDD, le tribunal sportif s'apprête à donner raison au PSG dans son combat avec l'instance, une rumeur qui tournait depuis quelques jours autour du club : 

En résumé, le PSG avait saisi le TAS pour lui demander de juger si la décision de l'UEFA de rouvrir l'enquête était légitime, Paris estimant qu'il y avait un vice de procédure dans cette décision. Selon les règlements de l'UEFA, la chambre de jugement de l'UEFA avait 10 jours pour réexaminer le dossier à partir du moment où la chambre d'instruction avait rendu son verdict dans l'enquête en juin dernier. Or, elle ne l'avait fait que 20 jours plus tard et le PSG tentait d'appuyer sur ce point. En outre, le terme de "réexamen" n'était pas clairement défini par les règlements de l'UEFA.

Aujourd'hui, Paris aurait donc obtenu raison sur ce point précis mais cela ne signifie pas pour autant que le PSG est débarrassé du fair-play financier et n'est plus soumis au dispositif de contrôle financier de l'instance européenne. C'est une belle victoire malgré tout du club parisien dans ce dossier au long cours. Après avoir vu le TAS lui donner raison l'été dernier, le Milan AC qui était également en conflit avec l'UEFA avait par exemple pu renégocier ses sanctions et ainsi voir sa suspension en Coupe d'Europe être levée. La réponse du tribunal sportif avait, en résumant la chose de façon très brève, permis au club italien de rééquilibrer la balance dans ses négociations avec l'UEFA.

Pour le PSG, il faudra donc voir comment cette réponse en sa faveur va permettre d'influer sur la façon dont l'UEFA gère ce dossier. Malgré la qualité de la source, il reste également à attendre la confirmation officielle du TAS et les termes exacts du jugement rendu.



News 

Aujourd'hui

jeudi 21 mars

mercredi 20 mars

mardi 19 mars

lundi 18 mars

dimanche 17 mars

samedi 16 mars

vendredi 15 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux