Article 

Valcke se défend et affirme qu'il n'a «rien reçu de Nasser»

Publié le vendredi 13 octobre 2017 à 9:36 par Philippe Goguet
Dans l'affaire qui touche la FIFA et le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi concernant l'attribution des droits TV des Coupes du Monde 2026 et 2030, l'ancien secrétaire général de l'instance Jérôme Valcke a donné sa version et démenti toute corruption de la part d'Al-Khelaïfi.

La justice suisse a annoncé hier l'ouverture d'une enquête judiciaire pour corruption concernant l'octroi de droits média pour plusieurs Coupes du monde de football et trois accusés sont notamment cités dans le communiqué qui a rendu public cette affaire : Jérôme Valcke qui est l'ex n°2 de la FIFA, Nasser Al-Khelaïfi qui est le président de beIN Media Group et un troisième nom qui n'a pas filtré. Après les accusations, les deux cités se sont défendus.

Nasser Al-Khelaïfi n'a rien déclaré personnellement mais le groupe beIN a annoncé dans un communiqué qu'il «réfute toutes les accusations portées par le MPC (ministère de la justice suisse).» C'est le grand habitué de ce genre de scandales, à savoir l'ancien secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke, qui en a finalement dit le plus auprès de l'AFP. Il explique que «tout ce qui est négociation de droits télé a toujours été fait par le département concerné et la décision finale était toujours dans les mains de la commission des finances et du comité exécutif de la Fifa. Ce n'était pas mon choix, ma décision ou mon pouvoir de faire ce genre de transaction sans que cela soit validé.»

Il va également défendre Nasser Al-Khelaïfi dans cette affaire, celui-ci étant accusé de corruption : «Ils disent qu'il y a eu des versements d'argent de Nasser à moi contre la vente de droits à un tarif préférentiel. Mais je n'ai rien reçu de Nasser. Il n'y a jamais eu d'échange entre Nasser et moi. Jamais.» Dans Le Monde, Valcke utilise des termes encore plus forts et défend le président parisien : «Il n’y a jamais eu aucun avantage donné par Nasser Al-Khelaïfi, que je souhaite dédouaner, pour l’octroi de quelconques droits télévisés.»



News 

Aujourd'hui

jeudi 19 octobre

mercredi 18 octobre

mardi 17 octobre

lundi 16 octobre

dimanche 15 octobre

samedi 14 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux