Article 

Tebas : «Le fair-play financier est mort»

Publié le jeudi 14 juin 2018 à 20:41 par Philippe Goguet
Très attendue, la réaction du président de la Ligue espagnole Javier Tebas concernant le fair-play financier n'a pas été décevante puisqu'il y voit la mort du fair-play financier.

Il était depuis des mois le visage de l'opposition au PSG, celui qui avait mis la pression à l'UEFA pour que l'instance européenne se penche sur les comptes du club parisien après les transferts de Neymar et Kylian Mbappé, et la réaction de Javier Tebas, grand patron du football espagnol, était très attendue après le verdict plutôt favorable au club parisien rendu ce mercredi. Pas de doute, le dirigeant espagnol l'a mauvaise.

Comme il l'a expliqué à L'Equipe, il doit encore examiner le verdict de façon plus poussée mais a d'ores et déjà tiré quelqes conclusions quant à cette absence de sanctions : « Nous devons étudier la décision de l'UEFA de façon plus détaillée mais, au premier abord, je dirais qu'ils nous mènent en bateau. Ceci montre que le fair-play financier est mort car il est sans valeur. »

Concernant la suite, le président de la Liga va finalement passer à l'étape d'après, celle qu'il avait annoncé depuis de nombreux mois si l'enquête de l'UEFA ne lui donnait pas satisfaction : «Nous allons nous adresser aux autorités compétentes en Europe et en Suisse en dénonçant le fair-play financier de l'UEFA dans son intégralité. » Pas sûr que le PSG soit contre cette idée, le club parisien ayant réfléchi à attaquer l'UEFA en cas de verdict trop défavorable.



News 

Aujourd'hui

mercredi 15 août

mardi 14 août

lundi 13 août

dimanche 12 août

samedi 11 août

vendredi 10 août

jeudi 09 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux