Article 

Lair encore entraîneur du PSG ?

Publié le lundi 9 janvier 2017 à 12:54 par Homer
Les suites de l'affaire de la feuille de match Albi-PSG font encore des remous au sein de la section féminines. Patrice Lair, l'entraîneur de l'équipe première, décidera de son avenir aujourd'hui, à la fin d'une réunion prévue avec les dirigeants du club ce matin.

Paris a perdu provisoirement, en attente de l'appel formulé par le club, quatre points au championnat. Trois points perdus après l'inversement du résultat entre le PSG et Albi à la suite d'une feuille de match mal remplie et le fait d'avoir fait jouer Sarah Palacin, non inscrite sur la feuille de match, et un point de plus, pour cause de défaite par tapis vert. Ce qui a fait dégringoler le PSG à la troisième place du classement de Division 1, alors qu'il avait encore trois points d'avance sur Lyon à l'issue de la 11ème journée du Championnat. Mais le PSG pourrait perdre aussi son entraïneur, Patrice Lair, excedé par la situation qu'il qualifie d'amateur pour un club comme le PSG. Ce dernier aurait même présenté vendredi soir sa démission au président du club, Nasser Al-Khelaifi, qu'il l'aurait refusé.

Si l'équipe féminines soutient son entraineur (la capitaine Cruz et Sabrina Delannoy l'affirment dans l'édition papier du Parisien aujourd'hui) et a fait le le travail hier contre Bourges 18 (DH) en 32èmes de finale de la Coupe de France Féminines avec une très large victoire, l'avenir de l'entraîneur reste en suspens. Ce dernier a demandé qu'une réunion se déroule au plus vite afin de mettre à plat tous les différents et de faire des aménagements. La direction lui a confirmé la réunion pour ce matin, dans un appel entre Lair et Al-Khelaifi dimanche matin avant la rencontre de Coupe de France Féminines. 

Selon nos informations, l'entraîneur attend le soutien sans failles de la direction du club, notamment dans le conflit qu'il l'oppose à un intendant historique du club, mais il est très envisageable qu'il mette sa menace à exécution. Reste à savoir ce que l'entraîneur breton va exiger à la direction, et quels sont les aménagements que la direction lâchera à Patrice Lair. Ce dernier restait pourtant de marbre hier soir à la fin de la rencontre contre Bourges 18 : « Après avoir passé une sale nuit, j'ai pris beaucoup de plaisir. Les filles ont donné une très belle image, sur le terrain et en dehors, comme d'habitude. Je suis fier d'elles ! Bien sûr que mon attachement à elles peut peser dans ma décision, mais il faut les mettre dans de meilleures conditions, faire des aménagements. Et les seuls qui peuvent les faire, ce sont les propriétaires. Ce serait dommage que ce projet ne se réalise pas. »

NB : Propos recueillis par le Parisien.



News 

Aujourd'hui

dimanche 26 mars

samedi 25 mars

vendredi 24 mars

jeudi 23 mars

mercredi 22 mars

mardi 21 mars

lundi 20 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux