Article 

La réserve du PSG domine Epinal (4-2), Edouard double buteur

Publié le samedi 19 août 2017 à 17:56 par Philippe Goguet
Au Camp des Loges et devant tout l'état-major parisien, la réserve du PSG a dominé Epinal 4-2 pour sa première à domicile cette saison. De retour de prêt, Odsonne Edouard a marqué un joli doublé tandis que Georgen et Diaby ont complété le score.

La composition :

Descamps - Dagba, Rimane, Guibert, Georgen - Bernède, Callegari, Yaisien (Demoncy, 76e) - Diaby, Edouard (El-Khoumisti, 67e), Hassani (M'Laab, 59e)

Le banc du PSG : Cibois, Nsoki, Demoncy, M'Laab, El-Khoumisti

La feuille de match :

Les buts : Edouard (1-0, 7e), Edouard (2-0, 33e, passe décisive de Diaby), Georgen (3-0, 37e), Meyer (3-1, 44e), X (3-2, 63e), Diaby (4-2, 69e, passe décisive de Yaisien)

Les avertissements : Diaby (59e, altercation avec Kodjia), Kodjia (59e, altercation avec Diaby), Rimane (88e)

Le match :

Après une première alerte sur un coup-franc excentré que Rimane passe proche de reprendre (4e), le PSG va finalement ouvrir le score sur sa première occasion : Bernède et Diaby combinent côté droit et le ballon arrive avec un peu de chance sur Edouard aux 18m. L'attaquant s'emmène le ballon, feinte un défenseur et s'enfonce avant de conclure d'une frappe croisée du gauche impeccable cette bien jolie action individuelle (1-0, 7e). Le 2-0 passe tout près dans la foulée sur une superbe action collective : Hassani décale bien Diaby mais le joueur n'attrape pas le cadre, excentré (11e).

La réponse d'Epinal tarde à venir mais Rimane se retrouve malgré tout à faire un tacle glissé dans la surface pour éviter un duel à Descamps (16e). Peu à peu, les visiteurs entrent dans la partie et c'est toujours le capitaine parisien, en grande forme, qui repousse les tentatives adverses. A la demi-heure de jeu, le match est équilibré mais Paris va finalement doubler la mise : Diaby accélère plein axe et décale Odsonne Edouard sur le côté gauche de la surface. L'attaquant prend de la vitesse, élimine un défenseur puis gagne son duel face au gardien d'un ballon bien placé en fin de course (2-0, 33e).

Dans la foluée, Descamps réagit et sort une grosse parade pour repousser en corner la première vraie occasion adverse (35e). Paris s'offre toutefois une bellae de 3-0  à l'issue d'une merveille d'action collective. C'est Yaisien qui est trouvé en bonne position pour conclure mais sa frappe heurte le poteau ! Le PSG reste toutefois haut, l'action se continue et Gerogen est trouvé aux 18m, il se retourne avec intelligence, feinte et ajuste le goal d'un ballon piqué superbe (3-0, 37e) ! Peu avant la pause, les visiteurs réduisent toutefois logiquement le score quand, sur un coup-franc mal repoussé, Meyer marque d'une belle reprise qui trompe Descamps (3-1, 44e).

La seconde période repart comme la fin de la première, ouverte et équilibrée, et la première vraie occasion est parisienne : Bernède s'enfonce en dribbles et sert Edouard qui frappe fort. Le goal repousse sur Hassani qui rate malheureusement sa reprise en bonne position (52e). Les Spinaliens se montrent aussi dangereux et Descamps doit par exemple sortir une grosse parade sur une frappe de près (56e). Paris s'offre toutefois une énorme occasion de 4-1 quand, après une belle talonnade d'Edouard et un enchaînement de Diaby, M'Laab envoie le ballon au-dessus des buts de façon incompréhensible alors qu'il venait d'entrer (60e) ! Dans la foulée, Epinal réduit le score sur un corner coupé au premier poteau et envoyé au fond au second (3-2, 63e).

Alors que la rencontre semble complètement relancée par cette nouvelle réduction du score, François Rodrigues sort son double buteur Odsonne Edouard pour la recrue El-Khoumisti et l'effet est immédiat même si l'entrant n'est pas impliqué : Yaisien dévie parfaitement un ballon au milieu du terrain pour Diaby en profondeur d'un beau geste et l'ailier, rentré plein axe, trompe le gardien venu à sa rencontre (4-2, 69e). Malgré ce but, Epinal n'abandonne pas et l'ailier droit est servi au second poteau. Sa volée est aussi pure que puissante mais elle est déviée au ras du poteau (74e). Dans la foulée, Descamps est sollicité sur un coup-franc bien cadré et le bloque proprement (75e). 

La fin de rencontre est complètement débridée et marquée par le manque de lucidité des deux équipes, désormais plutôt maladroites dans la zone de vérité. El-Khoumisti s'offre un énorme raid sur le côté droit et centre en retrait. Demoncy est là pour reprendre mais le gardien brille et repousse. Un Parisien est là pour reprendre mais un défenseur dévie cette fois-ci en corner (90e). Dans la foulée, le même El-Khoumisti est servi en profondeur et tente sa chance mais le gardien réussit une superbe claquette pour éviter le 5e but. Dans la foulée, Descamps brille sur un coup-franc tandis que Diaby, à bout de force, rate son centre après un superbe débordement. Epinal repart aussi et Descamps repousse une belle tête au ras du poteau dans une fin de match complètement folle.

Le PSG s'impose finalement 4-2 dans un match de très bonne tenue disputé devant tout le staff du PSG, d'Emery à Henrique en passant par Maxwell. Les jeunes Parisiens ont certes concédé deux buts mais ils ont produit du jeu, beaucoup, et ont réussi une très belle performance collective avec de nombreuses occasions. Pour son retour, Odsonne Edouard a signé un joli doublé et tous les jeunes professionnels de l'effectif ont globalement brillé.



News 

jeudi 23 novembre

mercredi 22 novembre

mardi 21 novembre

lundi 20 novembre

dimanche 19 novembre

samedi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux