Article 

Les U19 de Thiago Motta étrillent Dunkerque (6-1) avant la Youth League

Publié le samedi 16 février 2019 à 18:33 par Dubdadda
A quelques jours de leur barrage face au Herta Berlin en Youth League, les U19 Nationaux du PSG se sont brillamment imposés face à Dunkerque grâce notamment à des doublés signés Coulibaly et Aouchiche (6-1). Au classement, les protégés de Thiago Motta pointent désormais à deux petits points du leader Caen qui compte cependant un match en retard à disputer. Présent au Camp des Loges aujourd'hui, CulturePSG vous propose un compte rendu détaillé de la rencontre.

La composition

Privé de Williams, Kapo, Nya ou encore Providence, Thiago Motta a décidé d’aligner une composition mixte avec trois générations de joueurs présents sur la pelouse (2000, 2001 et 2002). Parmi les choix de l'entraîneur parisien, on peut observer la première titularisation de Oufella au milieu depuis son retour de blessure ainsi que celle de Aouchiche une nouvelle fois un cran plus haut sur le terrain.

Innocent – Pembélé (Makutungu, 62ème), Fiawoo, Nianzou Kouassi (c), Larkèche – Ruiz (Fressange, 62ème), Oufella - Yaisien, Fadiga, Aouchiche - Coulibaly (Kalimuendo, 62ème)

Joueurs non utilisés : Matimbou, Yapi

Le match

Les Parisiens monopolisent le ballon dès le coup d’envoi mais pêchent dans le dernier geste à l’image du centre totalement manqué par Larkèche malgré une excellente position (5ème). Les visiteurs se montrent quant à eux particulièrement réalistes puisque sur leur première incursion dans la surface, ils ouvrent le score sur une magnifique frappe enroulée qui ne laisse aucune chance à Innocent (1-0, 6ème). La réaction parisienne ne se fait pas attendre et Oufella sollicite une première fois le portier adverse à la suite d’une belle frappe tendue du gauche aux vingt mètres (7ème).

Au quart d’heure de jeu, les joueurs de la Capitale concrétisent enfin leur domination et égalisent par l’intermédiaire de Pembélé resté aux avant-postes après un coup franc tiré par Aouchiche. Trouvé dans la surface par Ruiz, Coulibaly adresse un centre tendu au premier poteau pour le latéral droit parisien qui convertit l’offrande (1-1, 14ème). Les protégés de Thiago Motta continuent de réciter leurs gammes : Oufella trouve intelligemment entre les lignes Aouchiche qui décale côté droit Pembélé. L’international tricolore U17 centre à destination de Coulibaly dont la reprise est magnifiquement repoussée par le gardien (17ème). Après une grosse occasion pour Pembélé sur corner (26ème), c’est finalement Coulibaly qui donne l’avantage aux siens en reprenant de la poitrine un très bon centre de Aouchiche (2-1, 28ème). Depuis le début de la rencontre, Dunkerque souffre énormément face au pressing des coéquipiers de Nianzou Kouassi. Suite à une récupération haute de Yaisien, Aouchiche se saisit du ballon et pénètre dans la surface côté gauche. Il repique dans l'axe, élimine deux joueurs grâce à des feintes de frappe et trouve le chemin des filets d’une frappe croisée du droit (3-1, 37ème).

Au retour des vestiaires, Coulibaly est à deux doigts de s’offrir un doublé sur un bon service de Larkèche mais le gardien réalise une nouvelle fois un arrêt décisif (50ème). Ce n’est finalement que partie remise puisque sur l’action suivante, Fadiga décale côté droit Pembélé qui centre parfaitement pour Coulibaly dont la frappe ne laisse cette fois-ci aucune chance au portier nordiste (4-1, 52ème). A l’image de Ruiz et Fadiga, les Parisiens tombent par moment dans la facilité et Thiago Motta demande à ses joueurs de respecter le jeu et continuer de jouer comme ils l’ont fait jusqu’à présent.

A l’heure de jeu, Coulibaly sert Pembélé sur un plateau mais le gardien dunkerquois sauve les siens au prix d'un incroyable arrêt réflexe (57ème). L’entraîneur parisien effectue un triple changement avec les entrées en jeu de Makutungu, Fressange et Kalimuendo à la place de Pembélé, Ruiz et Coulibaly (62ème). Les coéquipiers de Innocent dominent outrageusement les débats et Oufella est proche de fêter sa titularisation par un but de la tête sur un bon service de Larkèche (66ème). Sur l’action suivante, Kalimuendo bute sur un gardien nordiste décidément bien inspiré et lâché trop souvent à son goût par ses défenseurs (67ème).

Après avoir été signalisé plusieurs fois en position de hors jeu, Fressange se joint au festival en poussant le ballon dans le but vide suite à une formidable accélération et un service millimétré de Kalimuendo (5-1, 80ème). Au prix d’un bel effort et d’une récupération haute dans les pieds d’un défenseur nordiste, Aouchiche parachève le succès des siens en allant battre tranquillement le gardien d’un plat du pied gauche (6-1, 83ème). L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur ce score sans appel de 6-1 en faveur des protégés de Thiago Motta.

Le jeu et les joueurs

Malgré ce but encaissé très rapidement, les coéquipiers de Oufella se sont logiquement imposés au terme d’une rencontre maîtrisée de bout en bout. Supérieurs techniquement, les Parisiens auront monopolisé le ballon dès les premières secondes et multiplié les séquences collectives de très grande qualité.

Dans les cages, Innocent aura vécu un match tranquille. Dominateur dans les airs, le portier parisien s’est distingué balle au pied avec des relances précises. Devant lui, la paire Fiawoo / Nianzou Kouassi a réalisé une grosse performance en se montrant notamment intraitable dans les duels et précise dans la relance. Dans les couloirs, Pembélé a livré une très bonne copie sur la droite avec de la justesse technique et un allant offensif récompensé par un but et une passe décisive en une heure de jeu. Si son entame de match a été plus timorée, Larkèche l’a imité après le repos avec une belle activité sur son côté gauche et une meilleure utilisation du ballon.

Les U19 Nationaux du PSG se sont brillamment imposés grâce notamment à une maîtrise totale du milieu de terrain. Dans sa faculté à combiner dans les petits espaces, redoubler les passes et bien aérer le jeu, le trio Oufella / Ruiz / Fadiga a fait des ravages et donné une nouvelle leçon sur le plan technique. Sur le plan défensif, ils ont aussi récupéré de nombreux ballons et effectué un pressing de chaque instant. Le seul bémol de l’après midi vient seulement de plusieurs pertes de balle de Fadiga et Ruiz à l’heure de jeu par manque de simplicité.

Devant, Yaisien est sans doute le joueur qui s’est mis le moins en évidence avec du déchet dans le dernier geste et des difficultés à se placer. Comme souvent, le milieu offensif n’a cependant pas ménagé ses efforts dans le repli défensif à l'image de sa récupération qui amène le troisième but parisien, inscrit par Aouchiche. Ce dernier a une nouvelle fois répondu aux attentes de Thiago Motta avec deux buts, une passe décisive et un très gros volume de jeu. A la pointe de l’attaque, Coulibaly n’a pas toujours fait les bons choix mais il termine la rencontre avec lui aussi deux buts et une passe décisive.

Les trois joueurs entrés en jeu ont participé à la fête et montré une belle envie.



News 

Aujourd'hui

mercredi 20 mars

mardi 19 mars

lundi 18 mars

dimanche 17 mars

samedi 16 mars

vendredi 15 mars

jeudi 14 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux