Article 

Arnaud Siffert, une attitude qui dérange

Publié le samedi 19 mai 2018 à 12:57 par Yorgos Bonos
Opposé à Montpellier dans le choc de la 24ème journée, le gardien de Nantes a vécu le pire match de sa carrière. Peu affecté à la sortie de la rencontre, son attitude et son apathie sur le terrain interrogent.

Pire match en carrière

Sommet du championnat entre deux équipes qualifiées pour le Final Four de la Champions League, le Montpellier-Nantes de ce jeudi promettait d'être passionnant et c'est notammment la lutte à distance que se livre Paris et Montpellier qui était dans toutes les têtes. En effet, si Nantes est quasiment assuré de terminer à la troisième place du classement, la place de leader du Montpellier Handball (MHB) est sous la menace du PSG en cas du moindre faux pas.

Malheureusement pour les rouges et bleus, au terme d'un match marqué par des pertes de balle assez indignes pour deux équipes de ce niveau, c'est Montpellier qui sort vainqueur de cette rencontre réalisant une superbe opération en vue de l'obtention de son premier titre de champion de France depuis l'époque où les frères Karabatic étaient encore Héraultais. Dans la médiocrité ambiante, c'est surtout le différentiel de niveau dans les buts qui surprend.

Véritable point fort des Nantais, le secteur est à la dérive avec seulement 3 arrêts sur 34 tirs. C'est en particulier le niveau d'Arnaud Siffert, ancien Parisien mais aussi ancien Montpelliérain, qui pose question. Statique dans ses buts, l'Essonnien est méconnaissable et vit sa pire soirée statistique en carrière en championnat de France avec un zéro pointé à 0/16 bien loin de son "record", un 0/8 en 2008. Siffert a fait deux fois pire que ce qui était jusque là son pire match en carrière...

Pourtant, loin d'être affecté par cette situation et par les questions incisives de Marion Redwitz de beIN Sports, Siffert ose un «C'est tout le mal que je leur souhaite» quand la journaliste évoque le probable titre montpelliérain (A partir de 1'05) :

Cette interview fait cruellement écho à celle diffusée un jour avant le match. Interviewé par le Midi Libre, quotidien régional de Montpellier, Arnaud Siffert livre une interview pour le moins suréaliste pour un sportif de haut niveau. D'abord en évoquant la prochaine déconcentration nantaise lors du match contre le MHB : «On peut dire et faire ce que l'on veut, on aura forcément le Final 4 en tête. C'est un super événement.» puis en se positionnant du point de vue de la morale pour évoquer le possible titre montpelliérain alors même qu'une victoire nantaise rebattrait les cartes : «J'ai énormément de respect pour le MHB. Je sais à quoi m'attendre. C'est une équipe phénoménale qui mérite le titre de champion.»

Un communication assez désastreuse comme celle de "liker" le tweet d'un supporter montpelliérain qui lui demande de lever le pied à Bougnol !

Dans ces conditions, la piètre performance du portier ligérois est au mieux une mauvaise coincidence et sa titularisation par Thierry Anti prête forcément à discussion tout commme l'obstination du coach à laisser jouer un gardien qui aura laissé passer tous les tirs adverses. Une simple erreur de gestion du meilleur entraineur du championnat de France 2017 qui met en avant sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines son amitié avec Patrice Canayer à qui il doit son poste à Nantes ?

Montpellier quasiment champion

C'est un pas quasi-décisif qu'a fait Montpellier ce jeudi avec sa victoire face à Nantes. En effet, si les deux dernières journées sont plus compliquées pour les Héraultais, leur déplacement à St Raphaël, 4ème du championnat, devrait être facilité par la participation des Varois aux Final Four de la Coupe EHF, la deuxième coupe d'Europe. Avec la demi-finale samedi et la finale ou la petite finale dimanche, les Raphaëlois ne devraient pas être très frais avant d'affronter les Montpelliérains dès mardi.

25ème journée

  • Tremblay-PSG
  • St Raphaël-Montpellier

26ème journée

  • Montpellier-Dunkerque
  • PSG-Chambéry

Classement

  1. Montpellier : 43 pts
  2. PSG : 41 pts
  3. Nantes : 33 pts
  4. St Raphaël : 31 pts
  5. Dunkerque : 30 pts
  6. Aix : 30 pts
  7. Nîmes : 25 pts
  8. Toulouse : 23 pts
  9. Chambéry : 23 pts
  10. Tremblay : 14 pts
  11. Ivry : 14 pts
  12. Cesson-Rennes : 13 pts
  13. Saran : 10 pts
  14. Massy : 6 pts

24ème journée

  • PSG-Aix : 33-22
  • Chambéry-Massy : 27-24
  • Dunkerque-Tremblay : 37-32
  • Ivry-St Raphaël : 25-31
  • Nîmes-Toulouse : 33-35
  • Saran-Cesson-Rennes :29-29
  • Montpellier-Nantes : 33-28


News 

Aujourd'hui

vendredi 17 août

jeudi 16 août

mercredi 15 août

mardi 14 août

lundi 13 août

dimanche 12 août

samedi 11 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux