Article 

Le PSG Hand pourrait être champion ce soir

Publié le jeudi 18 mai 2017 à 19:00 par Yorgos Bonos
Après sa victoire acquise dans la douleur ce mercredi soir face à Saran, le PSG Hand a l'occasion d'être sacré champion de France ce jeudi soir. Il faudra pour cela une défaite de son dauphin Nantes contre Montpellier, 3ème.

Le match

La chaleur est étouffante à Coubertin alors que le PSG s'apprête à jouer son avant-dernier match à domicile de la saison. Face à Saran, modeste 12ème de la Lidl Starligue et au bord de la relégation, le résultat semble acquis d'avance pour le PSG Handball et son effectif d'internationaux. Pourtant, un grain de sable va enrayer la belle machine. A l'instar de la Belgique qui avait tenu tête à l'équipe de France en novembre dernier, l'équipe du Loiret va adopter une tactique très dangereuse en attaque en alignant sept joueurs de champs en laissant donc leur cage vide. Cette tactique ressemble à la roulette russe car la moindre interception permet à l'équipe en défense de marquer dans le but vide.

Pourtant Saran tient avec un Vozab à la mène qui distribue les caviars notamment à Igor Anic, joueur de Kiel l'an dernier, qui marque les deux premiers buts du match saranais (2-2 - 5ème). Sur un fil les promus tiennent tête au PSG et reste à égalité jusqu'à la 20ème minute grâce à Igor Kocic qui a déjà réalisé 7 arrêts (9-9). Mais malgré un arbitrage qui ne juge pas les mêmes fautes des deux côtés du terrain, et qui exclu Omeyer de façon un peu incompréhensible c'est le PSG qui va mieux terminer la mi-temps avec des contre-attaques et des buts dans les cages vides de Omeyer et Nikola Karabatic.

Score à la mi-temps : 17-12

Avec 5 buts d'avance à la mi-temps, Paris est très bien payé de sa première mi-temps délicate et l'on se dit qu'il va expédier cette seconde période sur la lancée. Mais les maladresses parisiennes ainsi que les arrêts spectaculaires de Kocic permettent à Saran de grapiller son retard au fur et à mesure (-4 à la 31ème, -3 à la 35ème, -2 à la 36ème ou -1 à la 39ème). Paris perd de l'influx à cause de la paire arbitrale qui ne compte pas les défenses en zone d'un côté et les invente de l'autre côté du terrain et c'est tout le match qui est relancé et permet à Saran de croire à l'exploit. 

Revenus à égalité une première fois à la moitié de la seconde période (23-23 - 48ème), les hommes de Fabien Courtial qui n'ont pas gagné le moindre point en championnat depuis février se prennent à rêver et passe même en tête sur un but de l'intenable Vozab alors qu'il ne reste plus que 4 minutes de jeu (28-29 - 56ème). Heureusement, Skof dans les buts sort le grand jeu et arrête tout quand Narcisse est la solution préférentielle en attaque. Il ne reste que 40 secondes de jeu quand le Réunionais, neo-retraité de l'équipe de France fait repasser son équipe en tête (30-29). Saran a la balle du match nul et Courtial prend son dernier temps-mort. Coubertin gronde et encourage son équipe quand Saran récupère la balle. Au pris d'une défense héroïque, Vozab n'a pas de solution de tir claire et envoi le ballon à côté. Paris n'est plus qu'à une victoire du titre.

Score final : 30-29

Fiche technique

PSG-Saran : 30-29 (17-12) - Stade Pierre de Coubertin

PSG Handball : Omeyer (9 arrêts à 28% et 1 but), Skof (4 arrêts à 40%), Gensheimer (10 buts), Narcisse (6), Abalo (4), N.Karabatic (4), Remili (3), Hansen (2), L.Karabatic, Mollgaart, Accambray, Kounkoud, Barachet, Nielsen, Nahi.

Saran Handball :  Kocic (14 arrêts à 34%), Poirier, Anic (7 buts), Vozab (5), Drouhin (5), Acquevillo (4), Guillaume (3), Bordier (3), Jallamion (1), Muyembo (1), Diaw, Perrin, Gheysen, Lamazaa-Parry, Kolle, M'Bemba.

Réactions

Soir de titre ?

Après la victoire face à Saran, Paris n'est plus qu'à une victoire de son quatrième titre de champion de France, le 3ème consécutif. En effet, Nantes joue à domicile face à Montpellier ce jeudi soir à 20h45 (BeIN Sports 1). Une défaite des hommes de Thierry Anti donnerait cinq points d'avance au PSG à deux journées de la fin du championnat. La tâche ne sera pas simple pour les Ligériens qui seront face au club le plus titré du handball français, 1/4 de finaliste de la Ligue des Champions et 3ème du championnat de France. 

Dans les autres rencontres de cette 24ème journée, rien n'a changé pour la lutte pour la relégation. Finalement c'est Cesson-Rennes qui a tout le bénéfice de cette journée puisque ses deux concurrents, Saran et Créteil. Cesson jouera contre St Raphaël mercredi prochain car les Raphaëlois sont qualifiés pour le Final Four de l'EHF Cup, la deuxième Coupe d'Europe, ce week-end.

24ème journée

  • PSG-Saran : 30-29
  • Aix-Nîmes : 32-27
  • Dunkerque-Ivry : 31-20
  • Sélestat-Chambéry : 20-27
  • Créteil-Toulouse : 27-29
  • Nantes-Montpellier (Jeudi 18/5)
  • St Raphaël-Cesson Rennes (Mercredi 24/5)



News 

mercredi 26 juillet

mardi 25 juillet

lundi 24 juillet

dimanche 23 juillet

samedi 22 juillet

vendredi 21 juillet

jeudi 20 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux