Article 

Buffon prévient ses partenaires avant MU/PSG

Publié le dimanche 10 février 2019 à 18:25 par Philippe Goguet
Après Dani Alves à la mi-novembre, c'est l'autre joueur le plus expérimenté du vestiaire qui a prévenu les troupes parisiennes avant le déplacement à Old Trafford. Gianluigi Buffon n'a pas aimé ce qu'il a vu face à Bordeaux et il l'a clairement fait savoir.

De retour dans les buts parisiens après deux matches depuis le banc de touche, Gianluigi Buffon a été l'un des rares Parisiens à se montrer impeccable face à Bordeaux (1-0) ce samedi, une rencontre dont les troupes de Tuchel ont perdu le fil peu à peu. Et à l'heure de faire le bilan de ce dernier match avant le grand choc à Old Trafford, c'est peu dire que Buffon en a fait un bilan négatif : «La victoire mise à part, je n’ai pas aimé le match.»

S'il n'a pas encaissé de buts et a même eu assez peu de travail, l'expérimenté gardien italien a rappelé à l'ordre ses partenaires : «Nous devons nous améliorer dans notre mentalité, notre attitude, l’esprit de sacrifice pour l’équipe. Car mardi, on s’attend à un match très important et nous devons produire un meilleur jeu. Je crois qu'il est nécessaire de tout améliorer. Mardi, nous allons jouer sur un terrain et contre une équipe qui nécessitent d’être plus costauds, plus solides, avec une attitude différente.»

Il y a quelques semaines, juste après Napoli/PSG (1-1) et alors que le PSG s'était retrouvé dos au mur avant d'affronter Liverpool, c'est Dani Alves qui avait secoué ses partenaires devant la presse, expliquant que ceux-ci «ont besoin d'élever leur niveau pour les matches contre les plus gros clubs.» Quelques jours plus tard, les Parisiens réalisaient leur meilleur match de la saison face aux Reds avec un état d'esprit rarement voire jamais vu auparavant.

Changer d'attitude, c'est justement ce qu'a réussi Manchester United et Buffon va aussi commenter cette inversion des dynamiques : «Le foot est étrange. Au moment du tirage au sort, tout le monde pensait que le PSG avait eu de la chance et allait l’emporter facilement. Et maintenant, on ne peut plus dire la même chose. Deux mois après, Manchester est complètement une autre équipe. Sommes-nous favoris ? Non, je pense que nous sommes à égalité. C’est du 50/50.» Un match aller que le portier italien devrait jouer, même s'il fixe une autre priorité : «Que ce soit avec moi ou Alphonse (Aréola), le plus important est que Paris soit prêt pour faire un grand match.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

mardi 23 juillet

lundi 22 juillet

dimanche 21 juillet

samedi 20 juillet

vendredi 19 juillet

jeudi 18 juillet

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux