Article 

Coman évoque «une revanche», mais «rien de personnel»

Publié le lundi 4 décembre 2017 à 20:10 par Matthieu Hummel
A la veille du très attendu Bayern/PSG, Kingsley Coman était présent devant la presse et il a fait de la partie une revanche de l'aller, pas un règlement de comptes avec son club formateur.

Parisien pendant de longues années avant de préférer l'exil à la Juventus puis au Bayern Munich, le jeune ailier bavarois Kingsley Coman (21 ans) est bien évidemment un personnage central du choc Bayern/PSG à venir. Très probablement titulaire sur l'aile gauche de l'attaque du Bayern, celui qui reste sur un excellent match face à Hanovre était ce lundi devant la presse, principalement allemande, pour rencontrer aux questions avant le choc. D'entrée, il précise son sentiment : «Ça n’a rien de personnel contre le PSG, mais nous voulons envoyer un message à l’Europe : le Bayern est là, le Bayern postule pour gagner la Ligue des champions.»

Lors du match aller, les Allemands avaient pris une claque 3-0 à Paris et ils ont fortement hypothéqué la première place du groupe puisqu'ils doivent gagner avec quatre buts d'écart pour la récupérer. Mais pour Coman, le Bayern vise plutôt autre chose : «Pour nous l’enjeu est plus grand que pour le PSG. Eux, ils doivent seulement éviter de perdre par un gros écart. Nous, nous devons nous montrer à nous-mêmes et montrer à l’Europe que nous pouvons remporter des matches contre les grosses équipes.»

Bien que de nouveau en tête de la Bundesliga depuis quelques semaines, le Bayern est moins souverain cette saison comme en convient le jeune ailier. Mais Coman ne baisse pas les bras et réaffirme les ambitions bavaroises : «Oui nous avons perdu des matches cette saison, nous avons fait des erreurs, mais tout cela est un peu passé dans nos têtes. Ce match, c’est une revanche certes, mais nous voulons surtout montrer que nous pouvons bien jouer contre les meilleures équipes.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 21 juillet

vendredi 20 juillet

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux