Article 

Quel PSG face à Amiens ?

Publié le samedi 20 octobre 2018 à 12:39 par Philippe Goguet
Le PSG reçoit Amiens ce samedi à l'occasion de la 10ème journée de Ligue 1 (17h), une rencontre pas simple à gérer pour Thomas Tuchel entre la trêve internationale et la réception de Napoli.

Un PSG/Amiens coincé dans un calendrier surchargé

Le PSG/OL avant la trêve avait déjà amorcé un premier virage, notamment l'arrivée dans les heures de vérité de la première partie de saison pour le club parisien. Alors que le PSG va défier le Napoli à deux reprises, l'OM, le LOSC ou encore l'AS Monaco au cours des trois prochaines semaines, c'est peu dire que l'affiche du jour face à Amiens ne fait pas forcément rêver. Tous les regards semblent déjà tournés vers la réception de Naples mercredi prochain, une rencontre clé pour sortir de la très relevée poule C de la Ligue des Champions.

Avant de défier l'équipe de Carlo Ancelotti, celle de Thomas Tuchel doit déjà se retrouver alors que la trêve internationale a éparpillé aux quatre coins de la planète les troupes parisiennes. Deux des internationaux n'en sont d'ailleurs pas revenus puisque Neymar est au Portugal et Meunier en Belgique, les deux se reposant. A l'entraînement, le coach allemand a dû préparer la rencontre du jour avec des joueurs dans des états de forme très divers : d'un côté des joueurs restés au Camp des Loges et en pleine forme, de l'autre des internationaux ayant parfois traversé la moitié de la planète comme Cavani ou Marquinhos.

Forcément du nouveau en défense

Alors que Thomas Tuchel s'est offert une sortie très offensive contre les sélections nationales qui utilisent sans ménagement ses joueurs, il va devoir composer avec des joueurs parfois un peu juste physiquement en raison des absences. Privés de trois des quatre défenseurs ayant débuté face à l'OL, à savoir Meunier, Thiago Silva et Kimpembe, l'Allemand se retrouve à tirer sur la corde avec un Marquinhos qu'il aurait aimé pouvoir mettre au repos comme il l'a expliqué. Avec seulement six défenseurs disponibles dont seulement trois de confirmés, les options sont rares et la composition amiénoise le pousse à utiliser un système à quatre derrière. Face au seul attaquant adverse, la probabilité de voir une défense à trois est en effet faible.

Bernat semble bien parti pour débuter à gauche et Thilo Kehrer est le seul à pouvoir débuter à droite avec les absences de Meunier, Alves, Dagba et même Georgen, soit les quatre arrières droits professionnels du club ! Dans l'axe, Marquinhos va devoir jouer et il a bien répondu physiquement lors de l'entraînement de veille de match. Reste à lui trouver un partenaire et deux noms se dégagent, N'Soki et Rimane. Jusque-là, le premier n'a joué que sur l'aile gauche tandis que Rimane a évolué dans l'axe lors du Trophée des Champions. Mais pour associer à un Marquinhos qui aime jouer à droite de la défense centrale, le gaucher N'Soki semble plus logique qu'un Rimane qui préfère évoluer du même côté que le Brésilien.

Une animation offensive à reconstruire sans Neymar

Si la défense sera donc forcément inédite, l'attaque pourrait bien l'être aussi. Replacé en plein coeur du jeu par Thomas Tuchel, Neymar va louper son premier match depuis plus d'un mois et c'est toute l'animation offensive qui est donc à revoir. En l'absence du Brésilien, Tuchel a pratiquement toujours privilégié le 4-3-3 comme système de jeu. Vu les joueurs à disposition, c'est largement envisageable, même si un doute entoure le nom de la sentinelle à trouver dans ce système. Diarra n'a plus joué depuis plus d'un mois et Rabiot n'apprécie que modérément le poste. L'un des deux devra s'y coller et il est probable qu'on retrouve en relayeur Verratti, forcément, et Rabiot ou Draxler pour compléter le tout.

Un cran plus haut, la forme de Cavani décidera aussi du visage de l'attaque. L'Uruguayen a livré deux matches pleins en Asie avec sa sélection et n'est revenu que vendredi à l'entraînement. Même si Thomas Tuchel ne l'a pas cité dans les joueurs à reposer, la question de sa titularisation se pose forcément. Avec le Matador sur le terrain, il est probable de retrouver Mbappé à droite et Di Maria à gauche. Sans lui, la porte s'ouvre pour le troisième poste avec plusieurs candidats : Diaby, Nkunku, Choupo-Moting. Vu la tendance des dernières semaines, c'est Diaby qui semble le favori pour débuter si Cavani venait finalement à être reposé.

Une équipe possible du PSG contre Amiens : Areola - Kehrer, Marquinhos, N'Soki, Bernat - Verratti, Rabiot, Draxler - Mbappé, Cavani, Di Maria

Match lié 


News 

mardi 20 novembre

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

mardi 13 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux