Article 

Quel PSG face à Monaco ?

Publié le dimanche 15 avril 2018 à 12:04 par Philippe Goguet
Le PSG reçoit l'AS Monaco en clôture de la 33ème journée de Ligue 1 ce dimanche et la composition d'équipe parisienne contient quelques doutes, notamment car quelques absents importants sont à noter.

La défense type pour le match du titre ?

Après 33 journées de championnat, le PSG a l'opportunité de récupérer ce qui était son bien au cours des quatre saisons précédentes, un titre abandonné l'an passé à son adversaire du soir. Paris n'ayant pu faire mieux qu'un tout petit match nul à Saint-Etienne le week-end précédent, il faudra tout simplement gagner face à l'AS Monaco pour être champion dès ce dimanche. Problème pour le club parisien, il n'a plus battu l'ASM au Parc en championnat depuis février 2007, soit plus de 11 ans. Une autre époque, pour les deux camps. Paris a changé de dimension depuis, tandis que Monaco a eu le temps de faire un tour en L2 et en demi de Champions League.

Pour cet affrontement entre les deux meilleures du championnat depuis cinq ans, Unai Emery devrait pouvoir s'appuyer sur ce qui est probablement sa base défensive du moment, en tout cas celle qui avait joué le match retour face au Real il y a peu. Areola sera donc dans les buts, tandis que c'est la paire Marquinhos/Thiago Silva qui est attendue dans l'axe, Kimpembe étant suspendu. A droite, Dani Alves devrait faire son retour après avoir loupé le match à Saint-Etienne tandis que c'est Berchiche qui est attendu à gauche, Kurzawa n'ayant vraiment pas marqué des points la semaine passée quand Emery lui a donné sa chance.

Un milieu déjà vu impossible à reproduire

Pour affronter Monaco, Unai Emery a souvent fait des choix inattendus, à l'image de la récente finale de la Coupe de la Ligue. Alors qu'il n'y avait plus joué depuis bien longtemps, Adrien Rabiot s'est ainsi retrouvé devant la défense, entouré par Verratti et Draxler, exactement comme lors de la convaincante victoire au Stade Louis II en novembre dernier (2-1). Problème pour le coach espagnol, le capital milieu italien n'est pas disponible et ce trio ne peut donc être aligné. La solution de la facilité consiste à faire un changement poste pour poste, avec le remplacement de Verratti par Lo Celso, ce qui avait d'ailleurs été fait au cours du récent match entre les deux équipes.

D'autres solutions émergent toutefois dans ce secteur de jeu, notamment avec le retour de Thiago Motta. Après trois matches de suspension (soit un mois sans jouer), l'Italien est éligible au onze de départ. De là à l'imaginer revenir directement comme titulaire, il y a un pas, surtout avec un joueur dont le physique a fortement décliné cette saison et qui peine à enchaîner depuis plusieurs mois. La possibilité de voir Diarra existe également, une titularisation qui enverrait Rabiot un cran plus haut sur le terrain, mais Emery semble avoir une confiance très limitée envers la sentinelle française à cet instant de la saison.

Quel rôle pour Mbappé ?

Le visage du milieu du terrain semble surtout dépendre de l'attaque parisienne, et notamment de la forme de Kylian Mbappé. S'il est suffisament remis de la maladie l'ayant affaibli jeudi et vendredi, il pourra débuter et l'attaque serait alors celle des dernières semaines avec lui à droite, Cavani dans l'axe et Di Maria à gauche. En cas de forme un peu trop précaire, Unai Emery va devoir trouver un autre joueur pour accompagner Di Maria et Cavani et plusieurs possibilités existent.

Relancé à Saint-Etienne, Javier Pastore est la solution qui a été privilégiée dernièrement mais l'Argentin a livré une nouvelle prestation catastrophique, se montrant parfois très peu concerné par la rencontre. Il n'a toutefois pas été le seul et Emery a, à plusieurs reprises, tenté de le relancer. Les autres solutions évidentes se nomment Julian Draxler et Christopher Nkunku mais le premier ne joue que très rarement dans la ligne d'attaque tandis que le second a disparu des radars quand plusieurs joueurs sont revenus de blessure. 

Pour ce match du titre, les options sont donc nombreuses pour Emery, à défaut d'être particulièrement convaincantes, mais le technicien pourrait bien ressortir ses vieilles recettes du placard, lui qui reste sur cinq victoires d'affilée face à Jardim toutes compétitions confondues. Lors d'un de ces triomphes, le Trophée des Champions de l'été dernier, c'est d'ailleurs avec Alves en ailier droit qu'il s'était imposé. Pour l'un des rares matches à enjeu de la fin de saison, le technicien pourrait s'offrir un dernier coup de poker avec ce choix qui serait particulièrement inattendu.

Une équipe possible du PSG face à Monaco : Areola - Alves, Marquinhos, Thiago Silva, Berchiche - Lo Celso ou Motta, Rabiot, Draxler - Mbappé ou Pastore, Cavani, Di Maria

Match lié 


News 

samedi 21 avril

vendredi 20 avril

jeudi 19 avril

mercredi 18 avril

mardi 17 avril

lundi 16 avril

dimanche 15 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux