Article 

Garcia : «Quand vous avez deux extraterrestres, ça aide à gagner les matches»

Publié le lundi 18 mars 2019 à 9:01 par Jean Chemarin
Rudi Garcia s'est présenté devant la presse après la nouvelle défaite de son OM face au PSG (3-1). L'entraîneur marseillais a notamment regretté que son équipe ait pris un but juste avant la mi-temps et n'ait pu tenir plus longtemps le match nul après l'égalisation de Germain. Garcia a aussi rendu hommage à Mbappé et Di Maria.

Ce qu'il retient du match

«Qu'on n'a pas à rougir, qu'on a fait un match cohérent, notamment la première période où tactiquement on a été très bons. On n'a pas eu beaucoup d'occasions, mais eux non plus, à part peut-être le tir de Meunier. Par contre, je pense qu'on n'apprend pas, en tout cas pour ceux qui étaient là l'année dernière. Quand on fait une première période de cet acabit, on ne peut pas se permettre de rejoindre les vestiaires avec un but de retard,
surtout quand on a un corner à la 45e. Donc c'est là où je pense que certains n'apprennent pas et c'est dommage, car on a déjà vécu la même chose la saison dernière, ça faisait 0-0 à la 45e minute et on avait pris un but avant de rejoindre les vestiaires. C'est vrai que c'est un épisode qui change un peu la donne, même si on a égalisé vite sur la première action de la deuxième période et ça c'était plutôt bien. Mais après je pense qu'on n'a pas assez tenu le match nul pour les faire douter. Puis ensuite, quand vous avez deux extraterrestres dans votre équipe, ça vous aide à gagner les matches, que ce soit Mbappé et surtout Di Maria, qui en ce moment survole les matches et les gagne à lui tout seul.»

Ce qui a manqué à son équipe en première

«Qu'on soit meilleurs sur le trois contre un avec Di Maria sur son but. On sait qu'il y a des joueurs clés, on les a bien muselés en première période, on savait qu'il fallait continuer à le faire en deuxième période et on sait que c'est à chaque instant, chaque seconde, qu'il faut gérer ces joueurs-là parce que sinon sur un coup de patte, ils peuvent faire la différence et c'est ce qui est arrivé sur le deuxième but. Après sur le troisième, quand on se retrouve à dix, ça devient mission impossible. Après j'attendrai de revoir les images, je n'ai rien vu par rapport à ça. Est-ce qu'il n'y avait pas hors-jeu sur la passe de Di Maria à Mbappé qui a été interceptée par la main de Steve Mandanda ? Si jamais il y a hors-jeu, il n'y aurait pas dû avoir expulsion et on demandera l'annulation du carton rouge.»

Des regrets de ne pas avoir plus joué ?

«On aurait certainement pu en première période faire des choix un peu plus justes dans les 30 derniers mètres pour leur poser un peu plus de problèmes. C'est pour ça que je dis qu'on n'a pas eu beaucoup d'occasions, mais encore une fois eux non plus. Mais oui, on aurait pu être un peu plus entreprenants. Mais encore une fois, le seul problème, c'est de ne pas avoir tenu le score un peu plus longtemps après notre égalisation pour les faire douter. Mais bon c'est comme ça, comme je vous disais, oo vous êtes capables d'arrêter 95 minutes les joueurs clés de l'équipe d'en face ou vous les laisser s'échapper une ou deux fois et vous êtes punis. En gros, c'est la leçon de ce soir.»

Le bluff Balotelli

«Il était malade hier (samedi) et ne pouvait pas voyager. Aujourd'hui (dimanche) il s'est reposé et il allait plutôt bien. Il y avait aussi un problème de contamination des autres. Je sais que ça a fait beaucoup parler
et écrire, mais nous, on ne voulait pas donner l'information pour ne pas avoir à mentir. Et voilà, aujourd'hui il est arrivé, il allait plutôt bien. Il a tenu sa place et plutôt bien, il nous a aidés en point d'appuis et il a été intéressant.»

Retrouvez la conférence de presse d'après-match de Thomas Tuchel en cliquant ici.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

jeudi 11 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux