Article 

Meunier : «Nice a tout ce qu'il faut pour devenir un très bon club de Ligue 1»

Publié le vendredi 18 octobre 2019 à 9:14 par Jean Chemarin
Pressenti pour démarrer la rencontre Nice/PSG ce vendredi soir, Thomas Meunier s'est confié au quotidien régional Nice-Matin. L'occasion pour le latéral droit belge d'évoquer le match, le projet niçois ou encore Hatem Ben Arfa, qui a joué chez les Aiglons et au PSG.

«Je ne suis pas sans filtre, je suis normal». Thomas Meunier s'est exprimé ce vendredi dans les colonnes de Nice-Matin, à l'aube du match Nice/PSG comptant pour la 10e journée de Ligue 1. Un match qu'il devrait débuter et qui tombe juste après une trêve internationale et juste avant un match de Ligue des champions : «C'est ça le plus dangereux (...) Il faut rester prudent, ne pas trop calculer en vue du match de mardi, mais on a un banc assez qualitatif», estime le Belge, qui a également parlé de son adversaire du soir, racheté fin août par INEOS, la société de pétrochimie du milliardaire anglais Jim Ratcliffe, qui sera d'ailleurs présent au stade ce soir pour la première fois depuis son rachat du club.

«Quel regard je porte sur le rachat par INEOS ? Sur le long terme, ça peut vraiment rapporter. Je l'espère aussi pour Bordeaux et Marseille, c'est bien pour la Ligue 1 que des gros investisseurs étrangers puissent investir et rendre les clubs compétitifs. A l'image de l'Angleterre, il faut un top6-top7 fixe où tout le monde fait des résultats», a confié le Belge, qui n'a pas oublié la défaite d'il y a deux ans à l'Allianz Riviera : «Je me souviens d'une défaite en 2017 face à Balotelli (3-1). Il y avait une grosse ambiance, une belle atmosphère. C'est dommage que le stade ne soit pas rempli à chaque fois, mais ils ont tout ce qu'il faut pour devenir un très bon club de Ligue 1.»

Thomas Meunier a aussi été interrogé par Nice-Matin sur son ancien coéquipier Hatem Ben Arfa, actuellement en plein litige avec le PSG et passé par les deux clubs : «Tout le monde a le même avis, Hatem est plus doué que la moyenne. Il n'a pas fait une carrière proportionnelle à son talent (...) C'était la personne avec qui je m'entendais le mieux au PSG, je m'en fous un peu du footballeur, j'aimais beaucoup l'homme. Avec lui, il n'y a pas de sujet tabou, tu peux parler de tout, il avait toujours sa petite explication et sa compagnie était toujours agréable.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

mardi 12 novembre

lundi 11 novembre

dimanche 10 novembre

samedi 09 novembre

vendredi 08 novembre

jeudi 07 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux