Article 

Motta forfait pour Nantes/PSG, rien de sûr pour Kurzawa, Cavani et Pastore

Publié le vendredi 12 janvier 2018 à 14:42 par Philippe Goguet
A deux jours de Nantes/PSG, Unai Emery a donné quelques nouvelles du groupe : Thiago Motta ne sera pas là tandis qu'un doute entoure les présences de Cavani et Pastore. Kurzawa n'est pas sûr de revenir dans le onze non plus.

A deux jours d'un Nantes/PSG qui marquera la reprise de la Ligue 1 pour le club parisien, Unai Emery était devant la presse et il a beaucoup évoqué la fameuse affaire en cours concernant Javier Pastore et Edinson Cavani. Mais il a aussi parlé du match à venir et le compliqué déplacement à Nantes de dimanche soir, dévoilant un premier forfait : «Il manque encore deux entraînements, aujourd'hui et samedi, avant le match de dimanche. On va voir aujourd'hui comment arrivent les joueurs qui ont joué mercredi à Amiens. Pour le moment, Thiago Motta continue le travail et je pense que les autres sont bien.»

Si Unai Emery n'a pour une fois que peu de blessés à déplorer, il n'a rien dévoilé concernant la présence des deux retardataires Cavani et Pastore : «Comme j'ai dit, (cette absence) sont les 10% (de son temps) et les 90% restants, ce sont la préparation du match à Nantes avec tous les joueurs. Les deux joueurs récupèrent les jours qu'ils n'ont pas fait avec le groupe puis ils y entrent. Cavani est revenu lundi avec le groupe, il continue le travail, on va voir l'entraînement du jour et celui de demain puis on va décider.» Pas évoqué, Pastore peut donc se faire du souci alors qu'il est arrivé avec encore plus de retard que l'Uruguayen.

Concernant le onze de départ, le poste d'arrière gauche sera forcément observé, Berchiche ayant disputé les deux derniers matches. Le coach du PSG a été interrogé sur le cas de Kurzawa alors que l'arrière gauche n'a pas joué depuis Bayern/PSG : «Tout d'abord, quand il est revenu la semaine passée, il a été malade quelques jours. Avec les entraînements qu'il a ratés, je préfère continuer avec Yuri Berchiche parce qu'il est bien aussi. Cette concurrence est bien pour l'équipe, elle va améliorer la performance au poste de latéral gauche. Mais j'ai confiance en Kurzawa et je veux aussi qu'il retrouve la confiance. Tout d'abord en étant bien physiquement puis ensuite en entrant en match officiel et enfin en étant performant. Il a besoin de retrouver cette confiance aux entraînements puis ensuite en match avec des minutes.»

Outre ses troupes, Emery a aussi parlé de l'adversaire et a fait l'apologie de Claudio Ranieri : «C'est une référence pour tous les coaches du monde. Il a travaillé avec beaucoup d'équipes, il a beaucoup d'expérience, il a gagné la Premier League avec Leicester, une suprise totale, et c'est un privilège d'avoir un coach comme Ranieri à Nantes. Toutes les équipes qu'il a préparées sont très compétitives, ils ferment très bien leur but, c'est une équipe très difficile à jouer, avec l'envie et leur supporters qui les poussent. Nous avons besoin de bien préparer ce match et de savoir qu'on va jouer face à une équipe qui est très bien en championnat.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

mercredi 12 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux