Article 

Son dernier match, ses adieux, sa note, son futur, la conf d'Emery après PSG/Rennes (0-2)

Publié le dimanche 13 mai 2018 à 2:27 par Philippe Goguet
Malgré la défaite 2-0 face à Rennes, c'est un Unai Emery très libéré qui s'est présenté devant la presse pour sa dernière conférence au Parc des Princes. Il a notamment évoqué cette dernière soirée particulière, l'avenir du club comme le sien et s'est donné la note de 7/10.

La fin de l'aventure avec le PSG pour lui :

«Tout d'abord, il reste encore un match à Caen et nous voulons finir avec une victoire. Tous les entraîneurs veulent gagner puis faire la fête mais nous n'avons pas pu gagner aujourd'hui. Mais nous allons laisser de côté la défaite d'aujourd'hui pour garder les deux années. Et surtout, il faut dire que Rennes a fait un bon match et a mérité de gagner aujourd'hui. Ce projet se finit entre moi et le PSG mais celui-ci est solide. Nous avons travaillé ensemble et je suis très content de comment se sont passées les choses. Petit à petit, nous avons réussi à améliorer des choses dans le club. Pour l'année prochaine, je suis sûr que, quelque soit la décision du club, le futur coach va faire un bon travail ici. Je n'ai pas d'entraîneur que je préfère, c'est le club qui a besoin de choisir et je suis sûr qu'il va bien choisir. Quant à moi, je vais être tranquille, je suis très content de ce qui s'est passé ici, il y a eu du positif et du négatif, pour le club comme pour moi, et je suis moi aussi dans un processus pour progresser et faire un chemin solide. Le club l'a fait, et moi aussi. Mais je suis tranquille pour mon futur, je vais attendre de voir comment se passent quelques jours.»

Comment il a vécu ce dernier match au Parc :

«Pour moi, avec l'équipe, tous les matches que nous avons joués ici étaient spéciaux. C'est vrai que nous avons perdu notre premier match de Ligue 1 ici après deux ans sans perdre. Je ne voulais pas ça, c'était une chose personnelle car je voulais finir avec une victoire, mais le football est comme ça et l'adversaire a mérité. Ceci oublié, je savais que c'était la dernière mais aujourd'hui était un jour spécial pour Thiago Motta. Il l'a mérité vu sa carrière et les sentiments de tous étaient importants. Moi, je remercie les joueurs, le club, le président, tout le monde, et aussi les supporters. Le Parc, c'est spécial et cela a été encore un peu plus spécial pour moi ce soir.»

La note qu'il se donne pour son passage à Paris :

«Une note est très subjective mais je suis content. J'ai fait un chemin ici avec le contexte du moment et je le trouve positif. Je me donne 7/10. 7 trophées. C'est ma note (rires) ! »

Son mot très animé au public après le match (à revoir ici) :

«J'ai amélioré mon français ici, j'ai essayé d'être proche du sentiment de Paris. Je sais qu'"Ici, c'est Paris" est une phrase pour dire qu'un moment est spécial et c'était le cas. J'ai ensuite fait une petite réflexion sur mon passage ici et ce sont des choses qui sont sorties de mon coeur.»

Envie de faire la fête ce soir ?

«On va faire un dîner avec les joueurs et ça sera bien. Pour moi, la fête, c'est toujours, avec le travail. J'en ai profité. Aujourd'hui, je rigole plus car je me rappelle de toutes les choses positives et je garderai ça pour mon présent et mon futur. On fera peut-être ensuite une petite fête avec mon staff, les joueurs et surtout j'ai profité à chaque instant, à chaque entraînement et chaque match.»

A quel moment il a su que c'était fini pour lui à Paris ?

«Comme je l'ai dit dans le discours sur le terrain et comme je l'ai dit au club, la Champions League est un chemin à faire. Mais le premier chemin est à faire en France dans le championnat et en coupes. Il faut être le n°1 au nombre de titres gagnés. Nous avons été champions 7 fois et Saint-Etienne en a 10. Après, la Champions League viendra sans être tout le temps focus dessus. C'est un projet très solide et c'est pour ça que je suis très content d'avoir eu l'opportunité d'être ici, d'avoir travaillé. La Champions League est un objectif important mais tu as besoin de continuer, pour le club comme pour moi.»

Un journaliste conclut la conférence en remerciant Emery pour sa disponibilité durant ses deux ans à Paris, soulignant le fait qu'il n'a jamais manqué à ses obligations médiatiques malgré des questions parfois dérangeantes. Emery lui rend la pareille : «Merci à vous. Je sais que quand les journalistes posent des questions, c'est aussi pour tous les supporters qui sont derrière. J'ai essayé de maintenir le calme et le respect à tout moment et le respect pour les personnes est le plus important pour moi.» Alors que le Basque est applaudi par les journalistes présents, il conclut : «A bientôt et bonne soirée.» 

Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

vendredi 12 octobre

jeudi 11 octobre

mercredi 10 octobre

mardi 09 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux