Article 

Thiago Silva : «Avec cette mentalité, on peut faire de grandes choses»

Publié le mercredi 13 février 2019 à 8:35 par Homer
Auteur d'un gros match à Old Trafford mardi soir, Thiago Silva a souligné en zone mixte la prestation défensive du PSG, ainsi que sa mentalité. Mais le capitaine parisien se veut prudent et a prévenu ses coéquipiers que rien n'était fini.

Thiago Silva est un capitaine heureux. Mardi soir, son équipe a glané un résultat précieux à Old Trafford, en huitième de finale aller de Ligue des champions (2-0). «C'est une grande satisfaction en tant que capitaine, parce que les gens, parfois, ils parlent beaucoup. Ils parlent beaucoup de notre système et du fait qu'on prenne beaucoup de buts. C'est vrai, j'étais moi aussi énervé ces derniers temps parce qu'on a commencé à prendre beaucoup de buts faciles. Et aujourd'hui, je crois qu'on a démontré que si on joue avec une mentalité comme ça, en étant bien placé, en étant costaud défensivement, on peut faire de grandes choses», s'est félicité le Brésilien.

Ce dernier a d'ailleurs tenu à rendre hommage à ses compères défenseurs, mais pas que : «Je ne dois pas seulement féliciter Juan Bernat, Presnel Kimpembe et Thilo Kehrer, mais aussi les deux attaquants qu'étaient Julian Draxler et Kylian Mbappé, qui ont très bien travaillé défensivement. Et après sur les contre-attaques, ils ont été très très forts. Sur le deuxième but, Di Maria a mis un superbe ballon pour Kylian, qui, comme un attaquant très fort, a juste mis le pied pour marquer le 2-0. Après, c'était «un peu» plus facile. Mais on doit respecter cette équipe et continuer à travailler, parce que ce n'est pas encore fini, il faut jouer le match retour à Paris.»

Thiago Silva a aussi loué la prestation de son compatriote Marquinhos, de plus en plus à l'aise dans son rôle de milieu défensif : «Marquinhos a fait un match incroyable aujourd’hui, il a bien joué contre Pogba, même si c’était difficile. Ce n’était pas du marquage individuel, même si ça y ressemblait». Mais en bon capitaine, "O Monstro" a surtout insisté sur la nécessité de ne pas se voir trop beau au match retour : «Je n'ai pas l'habitude de parler à chaud dans le vestiaire à la fin des matches, mais aujourd'hui c'était important de le faire car à 2-0, on pourrait croire que c'est déjà fini, alors que ce n'est pas le cas. Nous qui jouons au foot, nous savons que ça ne sera pas facile et qu'il faudra gagner le deuxième match pour se qualifier en quart et oublier ce qu'il s'est passé les années précédentes.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux