Article 

Xavi et Denoueix voient une victoire du PSG avant une défaite du Barça

Publié le jeudi 16 février 2017 à 20:17 par Matthieu Hummel
Deux spécialistes éclairés du football espagnol, l'ancien Barcelonais Xavi et le coach Reynald Denoueix, ont débriefé PSG/Barça et ils y ont vu une victoire du PSG plus qu'une défaite du Barça.

Aussi marquante qu'inattendue, la large victoire du PSG contre Barcelone (4-0) a été jugée à la fois comme une performance parisienne et un échec total des Catalans. Deux fins connaisseurs du football espagnol et plus particulièrement du Barça, Xavi et Reynald Denoueix, ont débriefé la rencontre dans la presse et ils ont tenu à souligner le match des Parisiens.

Dans L'Equipe, l'ancien maître à penser du Barça a souligné la qualité du match des hommes d'Emery : «Je ne m'attendais pas à ce résultat. Ça m'a beaucoup surpris, mais il faut surtout souligner le mérite du Paris-SG, qui a fait un match incroyable. Ç'a été l'un des meilleurs matches de son histoire, sans aucun doute. Ils ont tout bien fait, en attaque, en défense, dans le pressing, ils ont joué avec du caractère, ils ressortaient le ballon en jouant depuis derrière. Paris a été d'un niveau spectaculaire. Barcelone n'a presque eu aucune occasion. La vérité, c'est que Trapp n'a presque pas été inquiété. Paris a été à un niveau exceptionnel et en Ligue des champions, ça se paie très cher.»

Peut-être indulgent avec ses anciens partenaires, Xavi en remet une couche sur le PSG : «Il y a eu pas mal de critiques envers le Barça mais il faut rendre tout le mérite de la victoire aux Parisiens. En termes d'intensité, de rythme de jeu, de niveau technique, tactique, physique et psychologique, ils ont été au-dessus de Barcelone. Mais bon ! Il n'y a eu que 50 % de ce huitième de finale. Il reste encore la moitié à jouer. Je pense que Barcelone peut inquiéter le Paris-SG et pourquoi pas remonter son retard à la maison, même si ça sera vraiment très difficile.»

Du côté de Denoueix, on est moins lié au club catalan, si ce n'est par amour du football, mais le match du PSG est aussi mis en avant dans une interview au Parisien : «Quand on regarde le Barça depuis le début de saison, on voit que cette équipe est souvent en difficulté. Son accession en finale de la Coupe du roi masque ses énormes lacunes. D'entrée, Paris a pressé les Barcelonais. Psychologiquement et tactiquement, c'était très bien joué. J'ai regardé : le premier tir catalan est arrivé à la 27e minute. Avant, le Barça n'a pas existé.»

L'ancien coach revient sur ce qui l'a impressionné côté parisien et il devient très flatteur : «Tout. Au-delà de la qualité du jeu offensif, il y a eu aussi une énorme solidité défensive. Ainsi, le troisième but parisien part d'un ballon de Trapp. Tout a été linéaire. Avant, c'était la marque de fabrique de Barcelone. Mais là, Paris, c'était le vrai Barça. Au milieu de terrain, il y a eu cette capacité à se déformer pour faire mal à l'adversaire. Et quelque part, je trouve que les absences de Thiago Silva et Thiago Motta ont été bénéfiques. Pourquoi ? Parce que Kimpembe et Rabiot ont été fantastiques. Rabiot, par exemple, a étiré le jeu par ses courses et n'est jamais demeuré statique.»

Interrogé sur les individualités du PSG, il va une dernière fois mettre en avant l'équipe parisienne : «Le PSG a été un immense collectif où tout le monde a été aussi important. A l'image d'un Cavani qui compense un travail défensif, chacun a joué en pensant à l'autre. Dans le foot, le plus fort, c'est le jeu. C'est ce que faisait si bien Barcelone avant. Et c'est ce qu'a parfaitement réalisé Paris mardi.»

Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 27 mars

dimanche 26 mars

samedi 25 mars

vendredi 24 mars

jeudi 23 mars

mercredi 22 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux