Article 

Areola et Trapp bien partis pour rester au PSG

Publié le vendredi 10 août 2018 à 14:36 par Matthieu Hummel
Bien que relégués sur le banc avec l'arrivée de Buffon, Kevin Trapp et Alphonse Areola ne sont pas décidés à partir du PSG. Tout pointe aujourd'hui vers une collaboration à trois gardiens pour un seul poste.

Imaginée depuis l'arrivée de Gianluigi Buffon à Paris, la cohabitation entre les trois gardiens internationaux du PSG se profile à grand pas. L'italien, déjà épanoui alors qu'il vient juste d'arriver, sera bien évidemment le titulaire mais le club parisien n'avait pas vraiment prévu d'avoir deux autres gardiens internationaux sur le banc, plutôt un seul en doublure de luxe. Alors que l'alternance dans le but évoquée il y a peu se confirme, l'embouteillage derrière Buffon aussi.

Dans ses plans initiaux, le PSG conservait Areola, malgré son contrat qui court jusqu'en 2019 seulement, et trouvait une porte de sortie à Trapp, au contrat plus long et encombrant. À un peu plus de trois semaines de la fin du mercato, c'est à peu près tout l'inverse qui a eu lieu et Paris semble bien parti pour faire la saison avec trois joueurs confirmés au poste où le turnover est le moins nécessaire. Areola a bien eu des offres mais les demandes parisiennes ont fait fuir les intéressés et la plupart des clubs qui l'avaient ciblé ont donc pris un autre joueur. 

Du côté de Kévin Trapp, les propositions ont été plus rares et c'est le gardien qui a tout refusé. Le club turc de Besiktas s'est renseigné dernièrement et a reçu une fin de non-recevoir comme l'ont expliqué L'Equipe et Bild ces derniers jours. Trapp apprécie sa vie parisienne, sa célèbre femme top model aussi, et son salaire parisien est royal pour un troisième choix (estimé à 3,6M€ annuels). Le temps de jeu minimaliste qui s'annonce ne semble d'ailleurs pas vraiment l'inquiéter. 

Si une alternance devrait bien être mise en place dans les buts, c'est plutôt Areola, rassuré par Tuchel sur son temps de jeu avant la Coupe du Monde, qui devrait en profiter et c'est ce vers quoi semble se diriger le PSG. Dans cette affaire, l'autre grand perdant est Sébastien Cibois, le jeune gardien de 20 ans à qui le PSG avait promis le but de la réserve et surtout le statut de numéro 3. Selon Le Parisien, il pourrait finalement être prêté tandis que Rémy Descamps, lui aussi rétrogradé dans la hiérarchie, a quant à lui une piste du côté de la Belgique. 

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

mercredi 05 décembre

mardi 04 décembre

lundi 03 décembre

dimanche 02 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux