Article 

Boateng confirme avoir «pensé sérieusement» à rejoindre le PSG

Publié le mercredi 19 septembre 2018 à 18:12 par Matthieu Hummel
Maintenant que l'affaire est derrière lui, Jérôme Boateng s'est confié au quotidien bavarois Süddeutsche Zeitung concernant son été agité et il a confirmé avoir longuement pensé à rejoindre le PSG.

Alors que le PSG a retrouvé la Ligue des Champions avec une nouvelle défaite mardi soir, le FC Bayern débute sa campagne européenne ce mercredi sur la pelouse du Benfica et les Bavarois vont s'appuyer sur un de leurs titulaires en puissance depuis des années, à savoir Jérôme Boateng. L'international allemand de 30 ans est finalement resté dans son club malgré de très nombreuses rumeurs l'ayant envoyé à Paris au cours de l'été et il est revenu sur la proposition parisienne dans les colonnes du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung avant ce premier match européen de l'année.

Boateng ne s'en cache pas, le PSG était une vraie option : « J’y ai pensé sérieusement, je le dis honnêtement. C’était une option concrète, j’en avais déjà parlé avec ma famille [...](Quand l'affaire ne s'est pas conclue), il m’a fallu un jour ou deux pour digérer tout ça et réaliser, mais maintenant je vais vraiment bien. » A Paris, c'est notamment Thomas Tuchel qui l'attendait et le défenseur révèle la teneur de leurs discussions : « Nous avons parlé de sa conception du football, de son idée pour Paris, et aussi du rôle que je pourrais y jouer, et tout cela m’avait vraiment plu. »

Si Paris a eu sa chance dans ce transfert mais ne l'a jamais totalement saisie, c'est aussi parce que le Bayern n'a rien fait pour le retenir, notamment les deux patrons du club Karl-Heinz Rummenigge et Uli Hoeness qui avaient déclaré qu'ils écouteraient toutes les bonnes offres pour le joueur. Une attitude pas très appréciée par Boateng : « J’ai eu des sentiments mitigés. D’un côté j’étais moi-même ouvert à un transfert. D’un autre côté on aime bien se sentir apprécié, c’est normal à mon avis. »

Du côté du défenseur, cette histoire de transfert avorté n'est pas la seule qui lui reste en travers de la gorge. Au contraire, les critiques sur son professionnalisme ou son implication lui ont fait mal et le Bayern ne l'a pas assez défendu à ses yeux : « Je pense que nous devons nous reparler prochainement (avec Hoeness et Rummenigge). Et nous avons prévu de le faire », dit-il. Pour moi il est important de redire clairement […] que je ne trouve pas ça très beau, lorsqu’on raconte un peu partout des choses sur moi, et que je ne reçois aucun soutien public du club ». 

Aujourd'hui, son principal soutien se nomme Niko Kovac, le coach du Bayern qui en fait un titulaire indiscutable.



News 

Aujourd'hui

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux