Article 

Serge Aurier ne manque pas de propositions

Publié le mardi 15 août 2017 à 15:20 par Homer
Dans l'édition du jour de L'Equipe, on apprend que le latéral ivoirien Serge Aurier est très courtisé, mais la situation est assez complexe, entre demande de naturalisation qui traîne et déboires judiciaires.

Serge Aurier est un joueur très demandé cet été, nous apprend l'Equipe dans son édition papier du jour. Mais sa situation tarde à être résolue, à cause de problèmes d'ordre administratif, mais aussi dans l'attente de la résolution de ses déboires avec la justice française. En effet, le quotidien sportif explique que le joueur a effectué une demande de naturalisation française. Aurier avait déjà tenté une première demande, du temps où il était encore un joueur du RC Lens, refusée par l'administration. D'après l'entourage du joueur, Aurier a refait une demande et Jean-Claude Blanc, directeur général délégué du club, tente depuis plusieurs semaines de trouver une solution pour régler ce dossier, sans succès pour l'instant. Cette obtention de nationalité serait une aubaine pour le joueur dans le but d'être transféré en Italie, où malgré les accords de Cotonou, les Ivoiriens sont considérés comme extra-communataires de l'autre côté des Alpes.  

Dans un second temps, dans l'affaire de violences sur un policier (pour laquelle il a été condamné à deux mois de prison ferme, appel formulé toujours en cours)  son avocat essaye d'obtenir, en vain, un document officiel formalisant la décision d'appel. Cette décision, d'après L'Equipe, a déjà été prise, mais n'aurait pas été rendue publique. Selon le journal, le joueur ne sera pas condamné à de la prison ferme. Ce document est indispensable à une demande de visa d'entrée pour l'Angleterre, sans lequel il ne pourra pas entrer sur le territoire britannique. Par la suite, il lui faudra encore demander un visa de travail. Les clubs intéressés par le joueur suivraient cette situation attentivement. Certains clubs ont même pris contact avec l'avocat du joueur, pour savoir où en est le dossier, toujours selon L'Equipe. 

Cela n'empêche pas Aurier de négocier avec les clubs qui souhaiteraient l'enrôler. Tottenham et le joueur seraient d'accord à 95% sur un contrat de cinq ans, et une fois l'accord total obtenu, contacterait le PSG pour un transfert à hauteur de 25M€. Chelsea serait sur le coup également, Conte appréciant le profil du joueur, mais attend les suites judiciaires. Pour Manchester United, cela reste flou, le journal insistant sur le fait que le club mancunien serait passé par des intermédiaires, pas par le conseiller du joueur.

En Italie, il y a également quelques courtisans qui s'intéressent à l'Ivoirien. La Juventus et Aurier sont d'accord sur un contrat, mais le club du Piemont n'a plus de place pour un extra-communautaire. Un prêt de cinq mois, le temps de trouver une porte de sortie à un autre joueur, a été proposé, mais l'Ivoirien ne serait pas du tout dans cette optique. Enfin l'Inter Milan. Walter Sabatini, le dirigeant de l'Inter, en fait une priorité. L'Inter est également d'accord avec le joueur, reste encore à s'entendre avec le PSG pour un transfert, problème non résolu à ce jour, l'Inter ayant quelques soucis avec le Fair-Play Financier. Un échange avec Joao Mario a été évoqué, sans suite. 

Joueur(s) lié(s) 


News 

mercredi 20 septembre

mardi 19 septembre

lundi 18 septembre

dimanche 17 septembre

samedi 16 septembre

vendredi 15 septembre

jeudi 14 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux