Article 

Seri toujours dans le viseur du PSG (LP)

Publié le vendredi 12 janvier 2018 à 9:49 par Philippe Goguet
A la recherche d'un milieu de terrain supplémentaire cet hiver, le PSG a rouvert le dossier du Niçois Jean-Michaël Seri selon Le Parisien. City est aussi sur les rangs.

Alors que le dossier Lassana Diarra n'avance pas beaucoup du côté du PSG, le nom du milieu ivoirien de l'OGC Nice Jean-Michaël Seri ressort dans la presse du jour. Les tabloïds anglais avaient évoqué cette possibilité il y a peu et c'est Le Parisien qui confirme cette piste. Après avoir chassé Fabinho tout l'été, le PSG avait déjà tenté le coup avec le Niçois le 31 août dernier, sans succès vu que Ben Arfa n'avait pas voulu faire le trajet opposé direction Nice, et il est récemment revenu à la charge.

Selon le journal régional, «la direction sportive parisienne a de nouveau sondé l'entourage de l'international ivoirien pour évaluer l'état d'esprit de celui qui affirmait il y a peu ne pas envisager "de départ cet hiver"». Pour l'heure, le PSG n'est pas allé plus loin et n'a ainsi pas contacté l'OGC Nice. La situation pourrait changer si Paris parvenait à vendre un ou plusieurs de ses indésirables et le PSG serait prêt à offrir jusqu'à 25M€ pour le petit milieu de terrain, sous contrat jusqu'en juin 2020. La clause libératoire de Seri (26 ans) est encore loin de ce chiffre puisque fixée à 40M€.

Surtout, Paris n'est pas seul sur le coup puisque Manchester City s'est aussi renseigné sur ce joueur qui s'épanouit dans des équipes fortement basées sur le jeu de possession. L'équipe de Guardiola en est forcément une vu le coach et les Citizens ont récemment approché l'agent du joueur, le Catalan souhaitant renforcer son milieu vu qu'il est, comme Paris, encore engagé dans quatre compétitions. L'issue du dossier Seri est incertaine mais la concurrence est bien réelle sur ce dossier.



News 

Aujourd'hui

lundi 22 janvier

dimanche 21 janvier

samedi 20 janvier

vendredi 19 janvier

jeudi 18 janvier

mercredi 17 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux